Interview - Interview exclu Laury Thilleman

Miss France 2011

- @oceansurfreport -

 

Cette semaine on continue notre zoom sur les personnalités qui surfent. Après Bixente Lizarazu et Patrice Dumont, place à Laury Thilleman. S'il y a bien une miss qui échappe à la maxime « sois belle et tais toi » c'est définitivement Laury Thilleman. Il y a 2 ans déjà, elle recevait le titre de Miss France. Naturelle et spontanée, la bretonne a des atouts indéniables : elle fait du surf et elle se préoccupe de l'environnement.

 

Elle est aussi responsable du projet « Surf Ecolo » qui vise à présenter la plage du Dossen (Finistère) à d'autres étudiants et à les sensibiliser au développement durable et à la préservation de l'environnement par la pratique du surf et des nettoyages de plages.

 

Depuis qu'elle a rendu sa couronne de Miss, Laury parcourt la France pour se rapprocher au plus près des surfeuses et surfeurs. On a pu la voir notamment au Swatch Girls Pro l'an passé, étape WQS 6 Stars des championnats du monde de surf féminin. Sa passion pour le surf ne s'arrête pas là puisqu'elle s'était rendue en octobre dernier sur le Quiksilver Pro France. Pas seulement pour le plaisir mais aussi pour présenter « La quot » sur Eurosport, bilan quotidien de la compétition en compagnie des meilleurs surfeurs mondiaux.

 

Entre sa plastique superbe, sa simplicité et son amour du surf, on ne demande qu'à en savoir plus. Rencontre avec Laury Thilleman

 

Océan Surf Report  ? Merci Laury de prendre le temps de répondre à nos questions ! Comment vas-tu ? Quelle est ton actualité du moment ?

 

Laury Thilleman ? Bonjour ! Tout va bien pour moi, j'ai un projet qui me tient à c?ur en ce moment, mon livre Le métier de Paraitre publié aux éditions dialogues paru en juin dernier. C'est mon carnet de bord pendant mon année de miss France, j'explique comment je suis arrivée là et six mois après les transformations : ce que ça peut nous apporter ou au contraire ce que ça ne nous apporte pas. En ce qui me concerne c'était une aventure extrêmement positive. J'en profite dans ce livre pour parler du surf, de la Bretagne,  de tout ce qui me manque et que j'ai pu retrouver après cette année intense en tant que miss France.

 

 

OSR ? Que fais-tu en ce moment ? Es-tu toujours étudiante ?

 

LT - Oui je suis toujours étudiante, j'ai passé l'année dernière ma deuxième année d'école de commerce en correspondance que j'ai validé avec une très bonne moyenne donc j'étais ravie et je vais bientôt entamer ma 3ème année d'école de commerce en VAE.  Aujourd'hui je continue mes activités j'ai une société de communication à Paris. Je travaille également avec Eurosport, j'ai couvert dernièrement l'étape française des championnats du monde de surf le Quiksilver Pro.

Je continue à la fois mes études et mon activité professionnelle qui marche très bien donc c'est très stimulant. 

 

 

OSR ? Justement tu parlais du talkshow sur Eurosport lors du Quiksilver Pro France début octobre. Renouvellerais-tu l'expérience ? Pourquoi ne pas animer une émission surf ?

 

LT - C'est justement mon objectif de 2013 ! Me concentrer sur la glisse, pas seulement le surf mais aussi le kite, le snow etc. Ma plus belle expérience, au-delà des JO que je suivais sur Eurosport cet été, a été celle du Quiksilver pro. Je me sentais vraiment dans mon élément. Mon objectif avec Eurosport est de renouveler l'expérience parce que c'est ce qu'il manque à la TV en France aujourd'hui, qu'on s'appuie sur ces sports qui sont bien démocratisés outre Atlantique mais pour lesquels en France on est obligé de se brancher sur les podcasts sur le web.  Je trouve ça décevant on pourrait allumer sa télé et avoir des commentaires sympas, un truc frais autant pour les adeptes que pour les néophytes. 

 

OSR ? On imagine que tu suis régulièrement l'actu surf ?

 

LT - J'essaye de suivre l'actu surf au maximum comme le Pipe masters dernièrement. J'essaye de m'informer autant que je peux. Mon travail aujourd'hui se concentre essentiellement sur le sport donc évidemment je me tiens au courant de ce qu'il se passe. 

 

 

OSR - Quel est ton surfeur favori ? 

 

LT - Trop fastoche de dire Kelly Slater? Je me suis liée d'amitié avec Michel Bourez parce que j'étais partie surfer à Tahiti. Il m'a amené sur son home spot, là où tout les jeunes balançaient des rollers je me suis dit « oh la la je ne me sens pas à ma place » et Michel arrive et dit aux jeunes «  bon prenez les gauches, laissez toutes les droites à Laury » et pendant 3h je me suis gavée. Du coup on est devenu potes et j'étais très contente qu'il passe en quarts au quik pro. C'est mon petit favori.

 

 

OSR - Quel sera ton prochain surf trip ?

 

LT - J'avoue qu'Hawaii me tenterait bien ? sinon Bali

 

 

OSR - Surfes-tu sur internet ? Ton avis sur Océan surf report ?

 

LT - Avant d'aller surfer par exemple à La Torche je me dirige toujours vers ce site là pour voir ce qu'il se passe sur le spot parce qu'on peut être surpris par les conditions en Bretagne. J'aime beaucoup aussi vos vidéos, vous êtes au point.

 

 

Interview rapido

 

Bikini ou robe de gala ?

Bikini

Le grand bleu ou Point Break ?

Le grand bleu

Vendée ou Gironde ?

 Vendée

Natation ou Footing ?

Footing

Trip au Brésil ou en Indo ?

Indonésie

Avec ou sans chapeaux ronds ?

Avec

Coco ou menthe chocolat ?

Coco, je n'aime pas le chocolat

Twitter ou Facebook ?

Twitter pour le public et Facebook pour les proches 

 

 

 

OSR - Un dernier mot ?

 

LT - J'encourage tous les surfeurs (sur internet aussi) à continuer à fréquenter Surf-Report et je souhaite une très bonne année de surf 2013 à tous ! On espère que les conditions seront réunies pour évoluer et pour se rencontrer encore et encore parce que c'est un sport qui permet de partager donc to be continued. 

 

 

Crédits Photo : Christophe Bardou et Sipa Photo

 

 

 

 

 

 

Mots clés : interview, exclu, laury, thilleman | Ce contenu a été lu 19115 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Le meilleur du Surf & Bodyboard sur Instagram