Interview - Interview de PLC

Spécial MATOS

- @oceansurfreport -

Avec la sortie de la rubrique Surf Report MATOS 2013 retrouvez chaque semaine l'interview "technique" d'un pro ou amateur de Surf, Bodyboard, SUP... 

Aujourd'hui, découvrez l'interview "spécial matos" du surfeur landais, Pierre Louis Costes qui a pris le temps de répondre malgré son programme chargé !

 

Fiche Signalétique :

Nom : Costes

Prénom : Pierre Louis

Surnom : PLC

Date de naissance : 25/01/1990

Résidence : France/Hossegor

Taille : 1,74

Poids : 65kg

Stance : Bodyboarder

Sponsors : Pride, Rip Curl, Creatures, Pull In, YouRiding, Stealth, OGM, Ocean Roots Surf club

Spots favoris : North Point, Pipeline, Fronton

Surfeurs favoris : Mitch Rawlins

Musique du moment : Imagine dragon - radioactive

 

OSR : Salut Pierre Louis, comment vas-tu ?

PLC : Très bien, actuellement au Chili pour la 3ème étape du tour.
 

OSR : Peux-tu te présenter brièvement si il y a encore des personnes qui ne te connaissent pas ?

PLC : Je m’appelle Pierre Louis Costes, j ai 23 ans, je suis bodyboarder professionnel depuis 8 ans et j’ai remporté le titre mondial en 2011.


OSR : Depuis combien de temps pratiques-tu le bodyboard ?

PLC : 13 ans


OSR : Qu'est-ce que tu aimes dans ce sport ?

PLC : Le fait d’être dans l’océan et l’adrénaline qu’il apporte.
 

OSR : La période hivernale vient de se finir. As-tu bien profité des sessions d'hiver ?

PLC : Oui, j’ai été au Portugal quasi tout l’hiver, les swells n’ont fait que s’enchaîner, janvier en particulier a été incroyable.


OSR : Tu préfères une session dans l’eau froide ou l’évasion vers des cieux plus cléments ?

PLC : Tout dépend des conditions mais un surf en boardshort dans des vagues parfaites c'est quand même ce que je préfère.


OSR : Je vais t’énumérer des destinations, donnes moi l’unique planche que tu emmènerais si tu devais y retourner. Australie ? Bali ? Panama ? Canaries ? Les Landes ? Maroc ?

PLC : Une 41 shapé par Dan Sivess en PP (polypro)


OSR : Tes planches, tu les choisis comment ?

PLC : Par rapport à leur shape, leur usure et les matériaux.


OSR : Quelle est ta planche fétiche ?

PLC : Celle avec laquelle j'ai gagné mon titre de champion du monde en 2011.


OSR : Qu’est ce que tu as changé dans ton choix de planche ?

PLC : Chaque année, avec Pride, nous travaillons sur des nouveaux concepts. Cette année nous avons ajouté le radial flex, une nouveauté chez Pride.


OSR : Le néoprène pour toi, c’est plutôt « moins j’en ai, mieux c’est » ou bien « plus j’ai chaud, mieux c’est » ? Tu sors les gants et la cagoule ou tu t’en tiens à une bonne combinaison et tes chaussons ? 

PLC : Moins j’en ai mieux c’est, je n’ai jamais utilisé de gants et une fois la cagoule.


OSR : Tu as des contests de prévus, quels sont les objectifs que tu t’es fixé ? Tu comptes partir faire un trip ?

PLC : Oui, le Chili en ce moment puis un QS en suivant plus au sud du Chili. Ensuite j’enchaîne sur le Brésil, il est possible qu’il y ait un break jusqu’au Mexique. Pour les trips : je compte partir en Juillet dans le Pacifique.


OSR : L’extra-body se passe comment pour toi ? Tu restes focus en checkant les derniers édits vidéos et les prévisions des jours à venir ou tu passes complètement à autre chose ?

PLC : Très bien, je reste effectivement focus sur les prévisions et les édits vidéos mais je sais aussi passer complètement à autre chose. C’est important de s’échapper de temps en temps du milieu et apprécier d’autres choses.


OSR : Surf Report, ça te dit quelque chose ?

PLC : Oui, le site de surf en ligne pour connaître les dernières news, reports et vidéos du moment.


Merci beaucoup Pierre Louis pour ta disponibilité et bon courage pour la saison !

Mots clés : interview, plc | Ce contenu a été lu 4714 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Environnement | Le 25/12/2022
"On invite les surfeurs et non-surfeurs à nous contacter s'ils souhaitent créer une réserve de vagues près de chez eux."
Bodyboard | Le 23/12/2022
Performances, vagues, ambiances et déconvenues, l'actuel n°6 mondial nous raconte.
Interview | Le 25/03/2022
"J'ai envie de pousser les filles à faire du surf, que l'on soit de plus en plus nombreuses à l'eau et dans les centres d'entraînement."