Matos - Dans le quiver de Fred Compagnon

Interview Matos 2014

- @oceansurfreport -

Avec la sortie de la rubrique Surf Report MATOS 2014 retrouvez chaque semaine l'interview technique d'un pro ou d'un amateur de Surf, Bodyboard, SUP... Aujourd'hui, découvrez l'interview spéciale matos de Fred Compagnon. Le surfeur "multi craft" que l'on retrouve aussi bien sur un bodyboard hybride, qu'en Stand Up Paddle, ou encore en Alaia nous parle de son matos à travers cette interview. 

Fiche Signalétique: 

Nom : Compagnon
Prénom : Frederic
Surnom : Fred
Date de naissance : 10/03/76
Résidence : Capbreton
Taille : 1m76
Poids : 73KG
Stance : droitier
Sponsors : Madness, Ari'i nui, Sniper, Go Pro, Xs sories, Mundaka optic et Genetrix kite
Spots favoris : tubulaire et entre pote
Surfeurs/euses favoris : Marc Lacomare et Pierre Louis Costes
Plat favori : poulet frites
Musique du moment : Kussondulola

 

OSR : Salut Fred comment vas-tu ? Peux-tu te présenter brièvement pour les internautes d'OSR ?
FC : Bonjour OSR, tout va super bien... Je suis né à Bayonne en 1976 et j'ai grandi à Anglet et dans les Landes....j'aime beaucoup créer, inventer et fabriquer. Je suis en couple depuis 18 ans et nous avons un petit garçon de 5 ans qui s'appelle Tao. Notre vie tourne beaucoup autour de la mer et de la nature.


OSR : Peux-tu présenter tes spécialités pour les internautes qui ne les connaissent pas ?
FC : Ma spécialité est de rider tout ce qui existe et même ce qui n'existe pas dans le surf... Je fais beaucoup de bodyboard, la plupart du temps en drop knee. J'ai inventé un nose amovible qui permet d'améliorer certain paramètre du bodyboard.

Depuis que Dave Rastovitch m'a fait goûter à l'alaia je ne peux me passer de cette planche qui procure des sensations intenses tout en n'étant qu'un simple bout de bois.

J'ai aussi inventé le duotao, sorte de step off avec un SUP. Cette discipline permet de rider de grosses vagues creuses avec un alaia qui ressemble à un snowboard avec lequel il est impossible de partir à la rame. J'aime beaucoup le SUP, c'est l'arme des petites vagues, des vagues longues et loin du bord. J'adore aussi le kite, j'ai fait partie des premiers français à rider les vagues de la côte Atlantique.


OSR : Comment en es-tu arrivé là ? Depuis combien de temps pratiques-tu ces disciplines ? 
FC : J'ai commencé à prendre des vagues quand j'étais petit avec mes parents et mes sœurs qui adorent la plage et les vagues. Depuis 30 ans, je n'ai jamais passé un seul jour sans penser aux vagues... Je pratique le bodysurf, le bodyboard, le longboard, le shortboard et le finless depuis plus de 25 ans, le kite depuis 15 ans et le alaia et le duotao depuis 5 ans.


OSR : Qu'est ce que tu aimes dans cette pratique ?
FC : Ce que j'aime dans cette pratique c'est d'être toujours motivé pour aller à l'eau, je ne suis jamais lassé.


OSR : On est sorti de la période hivernale dans les Landes, comment as-tu géré ton hiver pour continuer à pratiquer (trips, triple couche de néoprène, nombre réduit de sessions, évasion au soleil) ? 
FC : Cet hiver a été incroyable et sans grand froid, comme d'habitude, je me suis adapté aux conditions et j'ai beaucoup surfé des spots qui ne se réveillent que les jours de gros swell et j'ai voyagé aussi.


OSR : Quel est ton petit truc pour affronter le froid ?
FC : L'amour de l'océan, l'addiction à l'adrénaline...


OSR : Quel est ton quiver actuel ? Pour le gros et les sessions « normales » ?
FC : Pour le gros j'ai un gun de 9 pieds ainsi que mon SUP 8 pieds et un SUP gonflable 10'6 associé avec un alaia de 1m55 par 33cm de large pour faire du duotao... Mon quiver actuel se constitue d'un bodyboard avec nose amovible, d'une palette de bodysurf en bois, d'une paire de palmes, d'un alaia 5'11, d'un longboard 9 pied, de plusieurs shortboard et d'un SUP 8 pieds.


OSR : Comment choisis-tu ton matériel ?
FC : Je choisi mon matériel en fonction des conditions, c'est souvent à la dernière minute... Sinon je prends du matériel résistant pour éviter d'en consommer trop.


OSR : Quelle est ta planche fétiche ?
FC : Un bodyboard car je peux le surfer allongé, en drop knee, debout comme en surf et le rider dans beaucoup de différentes conditions. Aussi, il ne casse pas, ne blesse pas, est gratuit en avion et permet de se faire prendre en stop...


OSR : Qu'est ce que tu as changé dans ton choix de planche ? 
FC : Depuis que je fais du alaia, je fais moins de longboard.


OSR : Peux-tu nous décrire la planche parfaite pour toi ?
FC : Elle va vite à la rame et fonctionne aussi bien dans les petites que dans les ''grosses'' vagues, elle ne casse pas et est fabriquée avec des produits recyclés et recyclable.


OSR : Je vais t'énumérer des spots, donne-moi l'unique planche que tu emmènerais si tu devais y aller ?
Mundaka : une 6'6
Capbreton : un bodyboard
Guéthary : une 9 pieds
Biarritz : un bodyboard


OSR : Comment choisis-tu ta combinaison ? Le facteur saison est-il important ?
FC : Ma combi doit être souple, cousue/collée et galonnée pour me tenir chaud. La saison impose l'épaisseur.


OSR : Qu'est ce qui fait une bonne combinaison ?
FC : Une combi qui te permet de ne pas sortir de l'eau tant que les vagues sont bonnes et quelle que soit la saison.


OSR : Quels conseils donnerais-tu pour choisir son matos ?
FC : Ne pas regarder le matos des autres, prendre une planche adaptée à son niveau, une combi qui tient chaud et un leash solide.


OSR : Quels sont tes projets pour l'année à venir ?
FC : Essayer de rider de grosses vagues en duotao, mettre un frein sur une planche pour adapter la vitesse dans le tube sans avoir à mettre la main dans l'eau et faire de bons tubes avec mon fils.


OSR : Un dernier mot pour tes fans/nos internautes ? Des remerciements ?
FC : S'il y en a un qui arrive à faire tourner un moteur à l'eau, qu'il me contacte en mp... j'aimerais bien faire le tour du monde en laissant le moins d'impact négatif... Merci à mes sponsors, merci à OSR pour cette interview, merci à tous ceux qui ne surfent pas.

  
Mots clés : interview, fred compagnon, quiver, matos, alaia, bodyboard, shortboard | Ce contenu a été lu 7542 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs