Matos - Dans le quiver de Maxime Huscenot

Interview Matos 2014

- @oceansurfreport -

Avec la sortie de la rubrique Surf Report MATOS 2014 retrouvez chaque semaine l'interview technique d'un pro ou d'un amateur de Surf, Bodyboard, SUP... Aujourd'hui, découvrez l'interview spéciale matos de Maxime Huscenot.

 

Fiche Signalétique :

Nom : Huscenot

Prénom : Maxime

Surnom : Macabi, Mad Max

Date de naissance : 1992

Résidence : Réunion

Taille : 1 m 75

Poids : 65 kg

Stance : Regular

Sponsors : Quiksilver, SOSH, Euroglass

Spots favoris : Pipeline, J-Bay

Surfeurs/euses favoris : Andy Irons, Julian Wilson

Plat favori : Rougail Saucisses

Musique du moment : « Old Man » de Neil Young

 

OSR : Salut Maxime comment vas-tu ? Peux-tu te présenter brièvement pour les internautes d'OSR ?

Maxime Huscenot : Bonjour, ça va bien merci. Je m'appelle Maxime Huscenot, j'ai 22 ans et je suis de la Réunion. !

 

OSR : Comment en es-tu arrivé là ? Depuis combien de temps pratiques-tu le surf? !

Maxime Huscenot : J'ai commencé à l'âge de 9 ans sur les plages de Saint Gilles à la Réunion. Puis à 11 ans, j'ai intégré le pôle espoir surf de la Réunion qui m'a accompagné jusqu'à mes 16 ans. J'ai rencontré Stephen Bell (Quiksilver manager) en Australie quand j'avais 11 ans et il m'a intégré dans le team Quiksilver. Depuis il me suit et m'encourage sur mes projets et ma carrière. 

 

OSR : Qu'est ce que tu aimes dans cette pratique ?

Maxime Huscenot : Le surf me permet de me libérer l'esprit, de passer un moment avec la nature et moi même. C'est une phrase qu'on entend beaucoup mais le surf offre vraiment cette sensation de liberté. J'adore me lever tôt et partir à la recherche de bonnes vagues pas trop fréquentées. C'est une adrénaline unique que je ne retrouve nulle part ailleurs et que je ne peux me passer.

 

OSR : On est sorti de la période hivernale, comment as-tu géré ton hiver pour continuer à pratiquer (trips, triple couche de néoprène, nombre réduit de sessions, évasion au soleil) ?

Maxime Huscenot : J'ai fait un petit trip au Portugal en janvier où l'eau et le climat sont bien meilleurs en cette période. Ensuite j'ai eu des events sur Hawaii et l'Australie alors je ne suis rentré qu'en mars dans le sud ouest de la France. J'y suis resté 2 mois (tout le printemps) et on a eu de superbes conditions de surf et climatique aussi donc j'ai pu en profiter !

 

OSR : Quel est ton petit truc pour affronter le froid ?

Maxime Huscenot : Je n'ai pas trop de truc car j'ai froid lol mais en mars par exemple la qualité des vagues m'a vraiment motivé pour surfer et l'adrénaline m'a gardé au chaud.

 

OSR : Quel est ton quiver actuel ?

Maxime Huscenot : De 5'10 a 6'4 en ce moment.

 

OSR : Comment choisis-tu ton matériel ?

Maxime Huscenot : En fonction des lieux où je surfe, de la puissance et de la taille des vagues.

 

OSR : Quelle est ta planche fétiche ?

Maxime Huscenot : J'ai deux modèles sur lesquels j'ai beaucoup travaillé avec Christiaan Bradley. Le 1er on l'a appelé le « Macabi » qui est plus adapté pour les beach breaks. Le 2eme se nomme « The Wave Magnet ». Il est vraiment bien dans les bonnes vagues creuses qui poussent.

 

OSR : Qu'est ce que tu as changé dans ton choix de planche ?

Maxime Huscenot : J'ai grandi et je me suis épaissi donc j'ai opté pour des dimensions plus large et plus épais qu'il y a 2 ans. 

 

OSR : Comment choisis-tu ta combinaison ? Le facteur saison est-il important ?

Maxime Huscenot : Oui, la combi il en faut une vraiment bonne en hiver et une qui tienne tout l'hiver aussi lol.

 

OSR : Qu'est ce qui fait une bonne combinaison ?

Maxime Huscenot : La souplesse avec l'épaisseur. Une combi qui est épaisse pour te garder au chaud sans t'empêcher d'être trop bloqué dans les mouvements.

 

OSR : Quels conseils donnerais-tu pour choisir son matos ?

Maxime Huscenot : L'hiver, je dirai des planches un peu plus lourdes et plus épaisses pour bien flotter à la rame.

 

OSR : Quels sont tes projets pour l'année à venir ?

Maxime Huscenot : Je ne sais pas encore mais je travaille dur pour tenter de me qualifier dans le WCT. J'espère atteindre mon objectif dans les 2 prochaines années !

 

OSR : Un dernier mot pour tes fans/nos internautes ?

Maxime Huscenot : Merci à tous ceux qui continuent de m'encourager et de me soutenir dans ce que je fais. Que ce soit dans le froid ou pas, il faut surfer pour se faire plaisir et pas se prendre la tête avec les autres ou avec la météo. Le plaisir avant tout, c'est pour ça qu'on aime tous le surf.

Crédit photos : Jean Marc Amoyal

 
Mots clés : interview, matos, maxime huscenot, quiver, surf, reunion | Ce contenu a été lu 4995 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs