Surf - Aaron Gold sauvé après son terrible wipeout à Cloudbreak

Le big wave rider a frôlé la mort

- @oceansurfreport -

C'est dans des vagues massives que les meilleurs big wave riders de la planète s'étaient donné rendez-vous, sur le spot de Cloudbreak, aux Fidji. Aaron Gold, grand amateur de grosses vagues, était là lui aussi pour honorer ce swell. Mais sur sa première vague, le chargeur Hawaiien fait un wipeout qui aurait pu lui être fatal.

Pourtant un habitué des conditions solides, Aaron a failli succomber à l'appel de la vague. Lui qui a reçu le Big Wave Paddle Award 2016 pour sa vague à Jaws le 15 Janvier dernier a été rappelé à l'ordre par l'océan. Alors qu'il partait sur une bombe, Aaron Gold a chuté lourdement, envoyé au fond de l'eau. Deux vagues successives ont ensuite déroulé, et l'Hawaiien a été retrouvé flottant sur le ventre au line-up

Immédiatement récupéré par le jet-ski d'Uri Kurop, Aaron a été ramené sur le bateau où on lui a prodigué massages cardiaques et tentatives de réanimation. Selon les témoins, Aaron a recommencé à respirer une minute après les massages cardiaques, restant toujours inconscient. Quelques minutes plus tard, Aaron reprendra finalement connaissance avant d'être transporté à l'hôpital de Tavarua où il a été placé en observation. Heureusement sain et sauf, l'hawaiien se remet doucement de ses émotions après cette grosse frayeur dont il risque de se souvenir toute sa vie. Une fois de plus, on souligne l'importance de la water patrol dans ces conditions solides qui ne font aucun cadeau à ceux qui s'y aventurent. 


©Photos : WSL, Glaser

Mots clés : aaron gold, cloudbreak, fidji, big wave, wipeout | Ce contenu a été lu 15322 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs