Surf - Coronavirus : vers un nouveau report des Jeux Olympiques de Tokyo ?

Un article du quotidien britannique "The Times" a mis le feu aux poudres.

- @oceansurfreport -
Les années se suivent et se ressemblent. Neuf mois et 29 jours après le report officiel des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, résultant d'un accord entre Thomas Bach, le président du CIO et le premier ministre nippon Shinzo Abe, le plus grand événement sportif de la planète se retrouve à nouveau en proie aux interrogations autour de sa tenue.

Officiellement, le Comité international olympique (CIO) et le gouvernement japonais campent sur leurs positions : les JO de Tokyo, reportés d'un an en raison de la crise du coronavirus, auront bien lieu aux dates prévues  - du 23 juillet au 8 août 2021 -. Et ce, malgré le contexte sanitaire mondial actuel et alors que le Japon est confronté à une troisième vague d'infections, plus importante que les deux précédentes comme le rappelle Le Monde.


C'est un article du quotidien britannique The Times, publié jeudi 21 janvier et citant une source au sein de la coalition du pouvoir, qui a mis le feu aux poudres. Selon leurs informations, Tokyo aurait secrètement acté l'impossibilité d'organiser les Jeux olympiques. "Personne ne veut être le premier à le dire, mais le consensus est que c'est trop difficile. Personnellement, je ne pense pas que cela va arriver", a témoigné un membre de la majorité au pouvoir, de manière anonyme, au journal britannique. Avant d'expliquer que Tokyo cherche un "moyen de sauver la face et d'annoncer une annulation qui laisserait la porte ouverte au fait que Tokyo soit l'hôte à une date ultérieure". En 2032 soit la prochaine date disponible (après Paris 2024 et Los Angeles 2028) ?

Thomas Bach réfute les rumeurs

Hier, face à la montée des rumeurs et des doutes, Thomas Bach, a lui-même réaffirmé la position du CIO. "Nous n'avons à cet instant aucune raison de croire que les Jeux olympiques à Tokyo ne s'ouvriront pas le 23 juillet dans le stade olympique à Tokyo", a rappelé le Président du comité dans un entretien accordé à l'agence japonaise Kyodo, à 181 jours du lancement des JO.

Le surf devra-t-il encore attendre avant de faire son entrée officielle ? Celle-ci se déroulera-t-elle sur la vague de Teahupo'o (Polynésie française), retenue pour les JO 2024 de Paris ? Autant de questions qui resteront sans réponse avant les déclarations officielles des instances chargées de l'organisation de ce rendez-vous planétaire.

Plus d'informations à venir.

Photo à la une : ©CIO
        
Mots clés : jeux olympiques, japon, jo de tokyo, tokyo 2021, surf | Ce contenu a été lu 1807 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contest | Le 24/03/2020
Une décision radicale qui n'était pourtant pas envisagée il y a un mois.
Surf | Le 27/02/2020
Une décision évoquée, même si les organisateurs s'efforcent de rassurer.
Business | Le 24/01/2020
"Un sacré défi pour moi, ce sera la première fois que je commenterai pour une chaîne de télévision."