Surf - Pauline Ado rêve de nouveau de Jeux Olympiques

"Ambitions olympiques", un deuxième épisode consacré à l'Angloye.

- @oceansurfreport -

Pauline Ado parle ici de son parcours, de ses choix de carrière et de la célèbre vague de Teahupo'o, où les Jeux auront lieu et qu'elle a eu la chance de surfer auparavant. Elle explique notamment qu'Anglet (où elle vit actuellement), est parfaitement située pour qu'elle s'entraine dans les meilleures conditions. En terme de surf, les plages de la ville et celles à proximité dans le Pays basque lui offrent quasi quotidiennement des vagues. Elle peut aussi se rendre plus au Nord, dans les Landes qui sont à 30 min seulement et inversement plus au Sud, en Espagne. Elle apprécie ainsi la diversité de paysage, entre mer et forêt. 

Dans ce deuxième épisode, l'athlète revient sur ses accomplissements, tout comme l'a fait Maxime Huscenot avant elle. Une carrière qui a commencé très jeune. Malgré son apparence calme et sa bonne humeur communicative, Pauline Ado aime la compétition : "j'aimais ces challenges, j'ai eu le goût de la gagne assez jeune lorsque j'ai gagné mes premières compet" témoigne t-elle. Tout commence à Hendaye à l'âge de 8 ans, les victoires s'enchaînent et Pauline affiche aujourd'hui un palmarès impressionnant : championne du monde junior, championne du monde ISA 2017 et vice-championne du monde ISA 2022. En ce qui concerne l'année en cours, l'Angloye a fait deux secondes places sur les QS et se lance sur les Challenger dès cette semaine en Australie.

"Teahupo'o c'est une vague qui est aussi belle qu'effrayante." voilà les mots que Pauline a choisi pour décrire cette gauche tubulaire. Des accidents, il y en a eu, mais c'est le risque à prendre pour sortir ce qui peut être le plus beau barrel d'une vie. "Ça représente un challenge énorme pour beaucoup d'athlètes et la promesse peut être d'un spectacle incroyable si les conditions sont réunies". 

Les Jeux représentent beaucoup pour Pauline, qu'elle évoque comme un rêve d'enfant devenu réalité. "Je pense que participer à ces Jeux m'a fait prendre conscience du rayonnement que cela a au niveau mondial", ce qu'elle a découvert c'est aussi ce "sentiment d'appartenance à ce grand monde du sport."

   
Mots clés : pauline ado, jeux olympiques, ambitions olympiques, anglet, isa | Ce contenu a été lu 1814 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs