Voyages - La destination du mois : Sri Lanka

- @oceansurfreport -

Après plusieurs années chaotiques entre guerre civile et catastrophes naturelles, le Sri Lanka s'est reconstruit pour devenir aujourd'hui une destination phare pour tous les voyageurs à la recherche de dépaysement, de chaleur et de surf. Plus de deux millions de touristes prennent désormais la direction de l'île qu'on appelait Ceylan, au coeur de l'océan Indien.

Avec du surf consistant toute l'année en naviguant entre côte est et côte ouest, une chaleur tropicale, une vie culturelle riche et une population accueillante, le Sri Lanka a tout pour plaire. 

Le pays connait dans l'année deux grandes périodes de mousson : de mai à septembre dans le sud-ouest et les montagnes, et d'octobre à mars sur la côte est. On privilégiera donc la période de novembre à avril pour partir surfer dans le sud-ouest, le meilleur moment pour ceux qui résident en France et souhaitent aller chercher le soleil lorsque l'hiver commence à s'installer. On y trouve de bonnes vagues plutôt fun et surtout un vent offshore consistant. La côte entre Hikkaduwa et Arugam Bay, du sud-ouest au sud-ouest est truffée de bons spots, des pointbreaks magiques aux reefbreaks plus techniques.

Il faut compter entre 12 et 14h de vol depuis Paris pour rejoindre la capitale du pays, Colombo, et 400 euros minimum pour un aller-retour durant le mois de novembre avec le choix entre des compagnies réputées comme Qatar Airways ou Etihad et des compagnies moins chères comme Oman Air ou Air China. Le choix de la compagnie dépendra évidemment de vos finances, mais du coût du transfert des planches si vous souhaitez partir avec votre matos. 

En arrivant, le choix de votre transport s'offre à vous. Pour aller dans le sud-ouest, vous pouvez soit emprunter la ligne ferroviaire jusqu'à Galle et Matara récemment rénovée (un régal pour les yeux), louer une voiture avec chauffeur ou prendre le bus grâce à une compagnie privée. Dans tous les cas, prévoyez entre 3 et 6h pour rejoindre votre point de chute.

Une fois sur place vous n'avez plus qu'à profiter, avec en moyenne 27°C sur la côte, aussi bien dans l'air que dans l'eau, le climat est idyllique. Et une fois sur votre planche, aucune crainte à avoir, il n'y a pas de dangers particuliers à l'eau, pas d'attaques de requin. 

Où surfer

La côte sud du pays reçoit les mêmes longues houles SW que celles qui pimentent les spots indonésiens. En revanche, en raison de la mousson, on préfèrera s'aventurer au sud-ouest de novembre à avril pour avoir la garantie d'y trouver des conditions glassy avec une taille encore raisonnable.

Voici quelques spots à ne surtout pas manquer :

Hikkaduwa
Hikkaduwa est un pic A-frame parfait pour tous niveaux, pour les regular comme les goofy, du shortboard au longboard. Le fond n'est pas sableux mais la vague se négocie facilement. En revanche à l'inside cela se complique un peu. Dans le même secteur, vous trouverez facilement d'autres spots si celui-ci vous paraît hors de portée. 

Matara
Matara est un beachbreak tout ce qu'il y a de plus classique, et convient donc au plus grand nombre. Auparavant considéré comme un secret spot, le bouche à oreille a démocratisé l'endroit depuis. Cette droite vous gâtera parfois d'un ride de près de 200 mètres de long !

Unawatuna Bay
Unawatuna Surf Point se situe à 5 km au sud de la ville de Galle. Ce reef créé par la main de l'homme en 2013 pour protéger le temple juste en face a modifié la vague mais a conservé son potentiel. Si le spot ne marche pas, n'hésitez pas à vous adresser aux écoles locales qui sauront où vous emmener non loin. Le spot en lui même n'est pas surpeuplé, probablement car le reef, les coraux et les oursins dissuadent les surfeurs qui n'ont pas un niveau avancé. 

Weligama
Weligama est le spot parfait pour travailler tranquillement sa technique. La baie offre du surf consistant et des vagues tranquilles, parfaites pour les débutants et les surfeurs intermédiaires. Le lieu est devenu un rendez-vous incontournable pour les backpackers et les voyageurs. A chaque coin de rue de nouveaux restaurants et cafés éclosent chaque mois. 

Mais aussi...

Jungle Beach, Weligama
Entre novembre et avril, ce spot isolé marche à merveille pour tous les surfeurs intermédiaires à confirmés. Il y a environ 500 mètres de rame pour atteindre ce reefbreak technique. La plage très tranquille est parfaite pour se reposer et se relaxer si jamais vous ne vous sentez pas de vous mettre à l'eau, à moins que vous ne préfériez le snorkeling. 

Mirissa
Mirissa est en soi un petit phénomène au Sri Lanka. Réputée pour être la ville où l'on fait le plus la fête, on y trouve un nombre incalculable d'activités, de restaurants mais aussi une plage de sable dorée à perte de vue. La zone est, vous l'avez compris, touristique à souhait. Mais la courte droite qui déroule sur le reef vous attirera peut-être, à moins que vous n'ayez pas le niveau. Vos meilleures chances d'avoir une bonne session sont tôt le matin ou au coucher du soleil. Il faudra tout de même batailler un peu avec les locaux qui ont un bon niveau, mais en s'éloignant de quelques kilomètres, il y a de fortes chances que vous trouviez un spot plus tranquille.

Hiriketiya
Souvent surnommée « la plage secrète », Hiri devient petit à petit la baie la plus en vue du Sri Lanka. C'est l'endroit parfait pour traîner, faire de la plongée et surfer des vagues tranquilles à l'abri du vent. 

Mini-guide : où dormir, quoi visiter ?

Notre coup de coeur : Soul and Surf 

Soul and Surf et sa villa de douze chambres près d'Ahangama sur la côte Sud du Sri Lanka est un magnifique boutique hôtel/surf camp, situé dans la jungle luxuriant, qui propose une expérience unique basée non seulement sur le surf, mais aussi le yoga et le bien-être. 

Le + : la luxueuse villa et ses environs magnifiques. Soul and Surf met tout en oeuvre pour faire de votre séjour un moment inoubliable : un design raffiné, une décoration intérieure choisie avec goût, une attention au détail toute particulière et de nombres expériences relaxantes mises à votre disposition.

Ouvert tout au long de l'année, Soul and surf reçoit jusqu'à une quarantaine de guests en haute-saison de Novembre à Mai. A cette période, les journées sont plus ensoleillées et les conditions de surf plus propres.

Soul & Surf at Duwa Villas
Ahangama, Southern Province
Sri Lanka


Les incontournables à visiter lors de votre séjour
- Le fort de Galle, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO
- La ville de Galle, adjacente au fort, vibrante à l'image des villes asiatiques. 

Où manger ?

The Beach Club Talpe : pour se détendre, boire un verre et manger près de la piscine, face à l'océan indien.

The Shack : un menu inspiré à la fois par l'occident mais aussi la tradition sri-lankaise. Les petits-déjeuners y sont particulièrement bons. Fermeture aux environs de 18-19h, il n'est donc pas possible d'y dîner.

KK : à réserver avant d'y faire un passage. La propriété compte une piscine, un spa et bien sûr un restaurant où les produits frais sont à l'honneur.

WB Talpe : le lieu parfait pour admirer le coucher de soleil. WB Talpe est un délicieux restaurant italien niché sur le littoral. Réservations recommandées.

Bed Space : un restaurant/bar très « cool » situé à Unawatuna. Atmosphère parfaite et menu original. 

Les activités insolites

Sri Yoga Shala
Situé près de Talpe, le Sri Yoga Shala est niché au milieu de la jungle, et possède sa propre piscine et café. Toute une variété de cours disponibles, le programme complet est à découvrir sur leur site internet.

Les plantations de Virgin White Tea 
Une expérience à part à vivre au moins une fois pour tout découvrir d'une plantation de thé. Le thé blanc, riche en anti-oxydants est considéré comme l'un des thés les plus sains au monde. 

Koggala Lake 
Un petit paradis pour les amoureux de la nature et des animaux. Le lac est un exemple de biodiversité avec de multiples espèces d'oiseaux, de reptiles, de singes comme on en trouve seulement au Sri Lanka. 

Une journée au Yala National Park
Aussi connu sous le nom de Ruhunu, le parc mérite le détour. Elephants, léopards, paons et singes s'y déplacent librement. N'oubliez pas votre appareil photo pour ce safari. 

Udawalawe National Park
LE parc à visiter pour croiser des éléphants. N'hésitez pas à arriver très tôt le matin

Observation des baleines
Préférer le catamaran de « John » pour une observation éthique des baleines. Sortie en groupe de minimum 10 personnes. 

Infos pratiques sur le Sri Lanka

Durée de vol : 13h
Fuseau horaire : GMT +5:30
Visa obligatoire : non
Vaccins obligatoires : non
Monnaie : roupie (LKR) 1 LKR = 0.0056 €
Langue(s) : cinghalais, tamoul

> N'oubliez pas de faire un tour dans notre rubrique Voyage et d'explorer le guide mondial des surf camps <
    
Mots clés : destination surf, sri lanka, ceylan, ocean indien | Ce contenu a été lu 45399 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs