Waterman - Record : Chris Bertish traverse l'Atlantique en paddle !

93 jours de traversée

- @oceansurfreport -

Tôt ce vendredi matin, Chris Bertish est devenu le premier homme à réussir la traversée de l’Atlantique en paddle. Sa femme, ses frères et ses amis mais aussi une flopée de supporters s’étaient réunis dans la baie d’English sur l’île d’Antigua pour l’accueillir.

Le sud-africain de 42 ans a accompli cette traversée sans aucune aide extérieure ni bateau, transportant le nécessaire à sa survie sur son paddle king size. Il lui aura fallu 93 jours pour parcourir les 6 500 km qui le séparaient d’Agadir au Maroc, son point de départ, et Antigua son port d’arrivée.

« Les derniers jours ont été très intenses » a souligné Bertish, la voix affaiblie. « C’est bon d’être sur la terre ferme et de ne plus avoir à se préoccuper des millions de choses qui pourraient mal tourner. » 

En moyenne le waterman aura parcouru 70 kilomètres par jour à la force des bras, en préférant la rame de nuit pour éviter l’exposition au soleil. « On se sent vraiment minuscule au milieu de l’océan » raconte celui qui avait remporté le Titans of Mavericks en 2010. « Quand ce sentiment vous submerge, il faut s’adapter et se mettre en harmonie avec ce qui vous entoure. C’est la seule chose qui vous permettra de survivre pendant si longtemps. Cela étant dit, il y a eu des moments où j’étais au bord de craquer, j’ai tout fait pour que cela n’arrive pas. »

Bertish s’est par exemple retrouvé pris dans une tempête des jours durant lors de son passage près des îles Canaries. « L’écoutille fuyait, je n’avais presque plus d’eau, j’ai vraiment cru que j’allais couler. » confie-t-il. C’était aussi sans compter les requins, dont l’un a chargé son embarcation, et l’autre s’est cogné dessus en pleine nuit.

Son paddle designé par l’architecte naval Phil Morrison d’une valeur de 120 000 dollars permettait au waterman de se réfugier du mauvais temps, de s’abriter pour dormir et d’accéder à ses instruments de navigation et de communication. En cas de besoin, il lui était également possible de jeter l’ancre pour stabiliser le tout.

Bertish qui a dû subir un nombre impressionnant d’avaries revient plutôt en forme, malgré une tendinite de la coiffe des rotateurs (épaule). Revenu sur terre, il prévoit de se faire opérer dans les prochains jours.

Mots clés : chris bertish, traversee de l'atlantique, paddle | Ce contenu a été lu 17335 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
SUP | Le 28/07/2016
Chris Bertish se prépare
Environnement | Le 09/10/2020
Le but : rallier Kuta Reef Ă  Old Man's et collecter des fonds.
Surf | Le 05/09/2020
Des dizaines d'âmes se sont réunies lors d'un paddle-out, jeudi dernier à Scheveningen.