WCT - Le double sacre de Gabriel Medina à Pipeline

- @oceansurfreport -
WSL

Le nouveau champion du monde Gabriel Medina s'est illustré hier à Pipeline comme fidèle à lui même : impressionnant et intouchable. Après une longue journée de compétition, le Brésilien décroche un deuxième titre mondial, à seulement 24 ans.... 

Conner lui fait une frayeur

En 1/4 de finales, le Brésilien se retrouve face à Conner Coffin, qui lui a donné du fil à retordre. L'américain enchainait les tubes à backdoor tandis que Medina se faisait enfermer à chacune de ses premières tentatives. Coffin parvient à dénicher un magnifique barrel à backdoor : une grosse vague, un bottom bien bas et un parfait placement/timing dans le barrel... Autant dire que le début du heat ne rassurait pas pour Medina. 

Mais c'était sans compter sur son talent légendaire. Alors qu'il ne reste plus qu'une moitié de heat pour s'en sortir, Gabriel se sent au pied du mur et se réveille. Il se lance sur une énorme droite, se cale dans un joli barrel qu'il termine par un air et récolte 9,50 pts. Il enchaine avec un autre tube à Backdoor, encore plus solide, et décroche le 10! En 4 minutes et deux vagues, le Brésilien reprend ses droits à Pipe...


Jordy Smith non plus, n'a rien pu faire

Jordy Smith et Medina nous ont offert un très beau run de demi-finales. Pendant un bon moment, le Sud-Africain mène la danse avec 15.83 et Gabriel stagne quelques points derrière. Puis Medina refait le coup. Il trouve un barrel incroyable à Backdoor et décroche la note de 9,10 pour reprendre finalement la tête du heat.

Jordy répond du tac au tac avec un autre très beau tube (dont il sort les bras tendus vers la plage, "Peace out" !) mais ce ne sera pas suffisant pour rattraper la machine brésilienne. Les vagues se font attendre jusqu'à la fin du heat. Le buzzer retentit et le sourire se dessine enfin sur le visage de Gabriel Medina, il devient champion du monde 2018.

Un trophée mondial qui revêt fièrement les couleurs du Brésil. Medina, loyal à sa famille et à son pays, a emmené avec lui d'émotion derrière cette victoire, énormément soutenu par le peuple brésilien. 

Souvenez vous de sa victoire à Teahupo'o, qui a réveillé la machine brésilienne jusque là dans une saison moyenne. Puis une autre victoire au Surf Ranch Pro, une 1/2 finale à Hossegor et une autre à Peniche... Celui qui peut surfer dans toutes les conditions, et faire importe quoi sur importe quelle vague remporte la coupe, on pourrait dire aujourd'hui bien sur que c'était écrit... Adulé ou détesté, en tous cas une chose est certaine : le Brésilien mérite son titre cent fois, tant il a su montrer de performances tout au long de la saison...



"Ça veut dire beaucoup pour moi, j'ai tout donné pour ce titre cette année, j'ai du mal à trouver les mots, je suis juste super heureux, et aussi de voir ma famille et mes amis fiers de moi. J'ai fait de mon mieux jusqu'à la fin!" confie Medina, sourire aux lèvres, à la sortie de son heat.

Julian Wilson aura tout donné jusqu'à la fin...

Julian Wilson face à Kelly Slater en demi, se glisse vers la finale. Alors que le titre du monde vient de lui échapper, Wilson fait un beau heat face au King, puis donnera tout pendant la finale, mais Gabriel Medina était trop fort... Le Brésilien tout juste couronné champion du monde, s'offre une nouvelle couronne, à fleurs cette fois. À son tour il gagne le Pipe Masters, comme tous ceux qui l'ont auparavant inspiré, "ses héros" comme il les appelle...



C'est un duel légendaire que le CT nous a fait vivre jusqu'aux derniers moments de cette saison. Jamais aussi bon que dans l'adversité, Medina aura eu deux adversaires de taille, sans oublier Filipe Toledo pour qui le Pipe Masters aura été compliqué.

Gabriel Medina, le gamin celui qu'on a vu a débarquer sur le CT à 17ans a, à force de détermination, poursuivi son rêve d'enfant et a continué d'écrire un parcours historique...

Medina


 

               
              
Mots clés : gabriel medina, champion du monde, pipeline, pipe masters | Ce contenu a été lu 3593 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs