XXL - Eric Rebiere à Nazaré aujourd'hui

"Une session comme les autres"

- @oceansurfreport -

Deux équipages ont bravé Nazaré aujourd’hui dans des conditions très perturbées. D’un côté le team Red Bull avec Pedro « Scooby » Vianna, Carlos Burle et Maya Gabeira. De l’autre l’allemand Sebastian Steudtner, accompagné en jet d’Eric Rebiere. Les deux surfeurs du jour, Scooby et Steudtner, ont déjà reçu leur nomination pour les XXL Big Wave Awards avec respectivement des rides de près de 20 mètres.

Eric Rebiere, habitué du spot, revient pour nous sur cette première grosse session à Nazaré :

Comment ça s’est passé aujourd’hui Eric ?

J’aurais dû repartir du Portugal aujourd’hui mais j’ai vu les prévisions et j’ai décidé de rester avec Sebastian. On a attendu, il y avait aussi l’équipage Red Bull, et celui de Garrett McNamara mais ils ont décidé de ne pas aller à l’eau.

Est-ce que tu saurais estimer la taille de la plus grosse vague de la journée ?

J’étais à l’eau donc c’est vraiment dur à évaluer mais c’était une session « comme les autres ». Quand ça commence à péter au large, c’est qu’il y a 20 mètres.

C’était particulièrement dangereux aujourd’hui  ?

Il y a eu un moment critique oui… Sebastian a perdu sa planche à un moment, comme ça avait été le cas pour Benjamin Sanchis la dernière fois qu’il a surfé ici, donc j’ai dû aller à la chercher. C’était vraiment chaud ! J’étais vraiment au-dessus de la plage et il y a eu un backwash d’environ 2 mètres ! Ça ne m’était jamais arrivé avant. Il a fallu que j’évite le backwash et que j’arrive à passer la barre, j’ai halluciné !

Toi qui es un habitué de Nazaré, as-tu toujours de l’appréhension ?

Oui ça me fait peur parce que dernièrement j'ai été plus souvent sur le jet qu'à l'eau en train de surfer, donc je vois bien plus le danger. Ce n'est vraiment pas un spot facile pour aller récupérer le surfeur. En soi ce n'est pas la vague qui est effrayante car Nazaré a un peu la physionomie de Belharra, tu peux la gérer. C'est le 'après' qu'il faut assurer, il faut vraiment qu'il y ait une confiance mutuelle entre le surfeur et le pilote qui vient le chercher. 

Vous avez pu capter des images ou des vidéos ?

Je n'ai pas vu grand chose passer ! (rires) Avant d'aller à l'eau je préfère rester concentré, et ensuite je ne savais pas si on allait y retourner, on a fait des aller-retour au port... Finalement je reprends la route pour la Galice dès ce soir ! 

© In Paradise – Bruno Aleixo – Pedro Miranda

 

Mots clés : interview, eric rebiere, xxl, surf, nazare, portugal | Ce contenu a été lu 7511 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs