XXL - Nic Von Rupp nous fait vivre Nazaré de l'intérieur

Le chargeur portugais était présent lors de la houle du 8 janvier dernier.

- @oceansurfreport -
Le week end dernier, Nazaré s'est réveillé de toute sa force et de toute puissance. Comme à son habitude lorsqu'une grosse houle frappe le spot portugais, Nic était présent et a brillé en s'engageant sur des vagues impressionnantes. 

Chaque hiver c'est la même histoire. Les plus gros chargeurs de la planète ont les yeux rivés sur les cartes de météo marine et guettent l'arrivée des grosses houles. Ce samedi 8 janvier 2022 fut la plus grosse de la saison hivernale à ce jour. Elle a rassemblé certains des surfeurs de gros les plus engagés de la planète, toutes nationalités confondues.

Les vagues mesuraient entre 15 et 20 mètres, et le vent a été off-shore toute la journée. Les conditions étaient parfaites, mais le bilan de la journée fut mitigé : elle a été rythmée par des rides parfaits mais aussi par des blessures et des frayeurs, pour les spectateurs comme pour les rideurs et leurs équipes. 


Nic fait désormais partie intégrante du paysage à Nazaré. Le matin du 8 janvier on le retrouve dans le petit port de pêche d'où s'effectue la mise à l'eau et qui a connu tant de pré-sessions où l'atmosphère est pleine de tensions et d'excitation. S'ensuit dans cet edit un condensé des meilleurs rides de la journée, ceux de Nic mais également ceux d'une bonne partie des surfeurs et surfeuses présents ce jour-là. La démarche de Nic nous permet de vivre, le temps de quelques minutes, cette folle journée de l'intérieur. Du point de vue de ceux qui vont au contact direct de la matière. 

Lucas Chianca (qui a pris la bombe de la journée), Pierre RolletJustine DupontC.J. MaciasAndrew CottonPedro ScoobyMaya GabeiraMichelle des BouillonsTony Laureano... Ils étaient tous présents aux côtés de Nic pour vivre cette journée, qui s'est tout de même soldée par quelques moments critiques dont la frayeur de Justine, les blessures de Pierre Rollet et celle de C.J. Macias... Mais heureusement plus de peur que de mal pour tous ! 

Du haut de la falaise qui domine le spot, tout près phare du Fort de São Miguel Arcanjo, les photographes et les vidéastes ont capturé les moments les plus intenses de cette journée, comme c'est toujours le cas en pareil jour. Mais comme ça a été le cas avec le témoignage de Justine à propos de sa frayeur, la vidéo de Nic nous permet de nous rapprocher davantage du ressenti des surfeurs. 

Par Ondine Wislez Pons
- Vidéo par Pedro Ferreira, Mendo Dornellas, Margarita Salyak, Jorge Leal Ben Arena -


       
Mots clés : nazaré, nic von rupp, von forth, surf de gros, portugal, justine dupont, lucas chianca | Ce contenu a été lu 2459 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 24/05/2022
Un biopic de 10 minutes autour de l'histoire du Brésilien Lucas Fink.
Culture - Musique | Le 08/05/2...
Un projet sonore au sein de la capitale européenne du surf de gros.