Matos - #bestof | La science du gun, par Axel Lorentz

"Ce qui est intéressant dans les guns, c'est l'engagement total des gars qui vont surfer les planches."

- @oceansurfreport -

- Article initialement republié le 12 février 2021 -

Avec la rubrique Surf-Report Matos 2021, retrouvez des articles dédiés au matériel, à l'équipement des surfeurs et au travail des shapers.


Quel est le point commun entre Natxo Gonzalez, Axi Muniain ou encore Grant "Twig" Baker ? Leurs guns sont tous shapés par le même homme : Axel Lorentz. À 48 ans, celui qui déploie tout son savoir-faire au sein de l'entreprise Pukas depuis 2012 shape ces longues planches depuis une quinzaine d'années. Ses tous premiers modèles, c'était pour le waterman aquitain Ludovic Dulou, confectionnés avec l'aide de modèles Dick Brewer prêtés par Xabi Lafitte : "Je n'en avais pas fait beaucoup car ce n'était pas ma spécialité".

Cornélius Accoh et Ludovic Dulou à Guéthary.

Désormais, Axel est reconnu pour son travail sur les boards destinées au surf de grosses vagues. Lors du Nazaré Challenge 2019, les compétiteurs étaient prévenus 48 heures à l'avance et ne pouvaient voyager avec leur matériel. Ainsi, solution de proximité oblige, Billy Kemper, Francisco Porcella ou encore Cristian Merello se sont équipés des modèles construits au Pays basque pour s'aligner sur la 3e édition de l'événement portugais.


"Ce qui est intéressant dans les guns, c'est l'engagement total des gars qui vont surfer les planches. Et la précision que cela demande au niveau des courbes, des précisions et des rails des planches", précise le shaper originaire des Alpes.

Cornélius Accoh à Guéthary.

De par son expérience, sa maîtrise technique et ses connaissances en matière de shape, nous l'avons rejoint au sein de la société Olatu, où se situe l'atelier Pukas, afin de lui demander point par point, ce qui fait les particularités techniques d'un gun, du nose au tail.

>> Réalisation : Océan Surf Report

Lire ou relire : La science du Fish, par Alain Minvielle
La science de l'alaia, par Fred Compagnon et Rémi Arauzo


   

               

 
Mots clés : shape, matos, axel lorentz, pukas, shaper, pays basque, bask country | Ce contenu a été lu 15887 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 14/05/2022
Entre style et radicalité, plongez dans 8 minutes de variations de boards et de plaisir.
Surf | Le 29/04/2022
Gustavo Schlickmann nous partage ses deux passions : le shape et le surf.
Surf | Le 23/12/2021
"J'ai toujours cherché à trouver le moyen de produire qui soit le plus efficace en terme d'écologie."