Région - La Manche, le retour aux sources de Léa Brassy

"C'est une claque que je prends à chaque fois que je reviens ici, se retrouver dans ces grands espaces sauvages, c'est unique, intense, on se sent vraiment vivant !"

- @oceansurfreport -

Léa Brassy, 34 ans, est originaire de Normandie. Son grand-père était palefrenier au haras de Saint-Lô et sa grand-mère tenait une épicerie. C'est à l'âge de 11 ans que Léa a commencé à apprendre à surfer dans le Cotentin, du côté de Siouville, à une époque où seule une poignée de surfeurs constituait une petite communauté où tout le monde se connaissait. C'est là que tout a commencé pour elle, sa passion pour la mer et les océans, sa soif de découverte, d'aventure et son amour pour les grands espaces sauvages et la nature à l'état brut.

Après l'obtention de son bac et de son diplôme d'infirmière, Léa a partagé sa vie pendant huit ans entre son métier et les voyages pendant lesquels elle a pu découvrir et vivre la culture surf partout dans le monde. Loin des compétitions, Léa a opté pour le free surf et son esprit d'aventure la mène encore aujourd'hui dans des contrées sauvages, parfois dans des conditions extrêmes, à l'instar de ses voyages au cœur du cercle arctique norvégien ou en Islande.

Pour autant, la native de Caen profite de chaque instant à la maison, et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'elle revient aux sources, dans la Manche, pour renouer avec les émotions de se retrouver sur les pages de son enfance : "C'est une claque que je prends à chaque fois que je reviens ici, se retrouver dans ces grands espaces sauvages, c'est unique, intense, on se sent vraiment vivant !"

Portfolio par Captain Yvon :   

>> Réalisation : Captain Yvon

    
Mots clés : léa brassy, manche, cotentin, normandie | Ce contenu a été lu 7302 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 12/07/2...
Le programme du dimanche