Région - Maui : à la rencontre des spots de l'île de la vallée

La deuxième plus grande île de l'archipel d'Hawaii offre nombre d'opportunités de glisse, pour tous les goûts.

- @oceansurfreport -

Il s'agit là du dernier épisode de cette série Out Front, qui est venu pendant plusieurs semaines célébrer nos "spots préférés" : une "lettre d'amour aux meilleures zones de surf du monde". Après l'Europe, l'Indonésie, l'Australie, les Etats-Unis et l'Afrique du Sud, comment finir ailleurs que dans le Pacifique ? C'est donc à Maui que Surfline a décidé de dédier cette dernière publication. 

La deuxième plus grande île de l'archipel d'Hawaii (derrière l'île d'Hawaii) est peut-être moins connue qu'Oahu et son North Shore, mais offre tout de même nombre d'opportunités de glisse. En tête de liste et pour les chargeurs, Jaws (Peahi en hawaiien). La vague est devenue populaire grâce au développement du tow-in, et à la médiatisation du surf de gros (XXL Awards notamment). Sur les grosses houles de nord, elle peut produire des tubes de la taille d'une maison, d'une forme proche de la perfection. 


Sur l'île de la vallée, les spots sont parfois moins bondés qu'à Oahu, et tout aussi "world-class". On citera forcément Honolua Bay, le spot le plus convoité par les surfeurs, est une vague en quatre sections (Coconuts, Outside - le barrel -, Cave et Keiki Bowl). Cette dernière fonctionne sur de multiples swell : nord nord-est, nord, nord nord-ouest et ouest. Sur ce peak, le niveau est primordial pour se faire sa place, et le monde s'apparente tout de même à celui d'Oahu. 

Dans la liste des vagues légendaires, on citera aussi Maalaea, une droite ultra-rapide qui nécessite une houle solide sud sud-ouest pour fonctionner. Le shapeur local Matt Kinoshita confiait à Surfline la chance de ceux qui habite là, avec "Lahaina Harbor et Breakwall pour les figures, des vagues plus ouvertes à Puamana...".

À Lahaina Harbor, les houles de nord et de sud-ouest réveillent deux types de vagues : des droites à marée basse ou une gauche rapide sur les murs de la marée haute. En face, Lahaina Breakwall est une vague de reef qui aspire les houles de sud sud-ouest pour fournir des murs tubulaires en gauche, et les houles de nord (en hiver) pour proposer des droites de haute performance. 


La chance donc pour les résidents de choisir ce qui leur correspond au mieux "Chacun a son propre programme océanique, alors ils se sont tous fait un nom en faisant des choses uniques. C'est ce que Maui a à offrir : des beachbreaks et Jaws et tout ce qu'il y a entre les deux. Il y a certains endroits où les anciens règnent, certains endroits qui sont bondés quoi qu'il arrive, mais si vous êtes prêts à conduire pendant une demi-heure, vous trouverez un endroit vide." ajoutait-il. 

Maui, souvent sous l'emprise du vent, est aussi un véritable paradis pour les windsurfeurs, kitesurfeurs ou encore les amateurs de wingfoil

- Vidéo dirigée par Dan Norkuans -

> Retrouvez plus de surf à Maui

       
Mots clés : out front, hawaii, maui, pacifique, jaws, peahi, honolua bay, maalaea, lahaina harbor, breakwall, matt kinoshita | Ce contenu a été lu 4438 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 29/01/2022
On y trouve plus d'une vingtaine de spots, assurant un surf constant et varié tout au long de l'année.
Région | Le 15/01/2022
Tout y est plus brut, mais cela n'empêche pas à certaines sessions d'être complètement épiques.
Surf | Le 11/12/2021
Cet Out Front célèbre les vagues, les locaux ou les étrangers qui ne cessent de forger l'identité surf du pays.