Surf - Quand l'une des plus belles droites marocaines se réveille

Alors que le monde avait les yeux rivés sur Nazaré ce jour-là, le Maroc n'était pas en reste.

- @oceansurfreport -

 Les frontières marocaines sont toujours fermées à cause de la situation sanitaire, mais il y avait tout de même du monde à l'eau pour cette première houle hivernale. Ce swell ne figure pas parmi les plus fous que le spot ait connu, mais les surfeurs se sont tout de même régalés. 

Alors que le 8 janvier dernier, l'ensemble de la planète surf avait les yeux rivés sur le gigantisme nazaréen et que les plus gros chargeurs de la planète y ont consacré toute leur énergie, les côtes marocaines n'étaient pas en reste. L'une des meilleures droites du pays s'est réveillée et a tenu en haleine les surfeurs locaux pendant deux jours, tous au comble de l'excitation. Ramzi Boukhiam, accompagné du vidéaste Amine Nader, a produit des images de ces deux jours. 

Géographiquement, le Maroc et le Portugal sont très proches et ils disposent tous deux d'une large façade ouverte sur l'océan Atlantique. Quand une houle enflamme les spots portugais, les spots marocains en profitent aussi la plupart du temps. 

Nos confrères de Magicseaweed ont recueillis les propos de Ramzi Boukhiam au sujet de cette session : « Je savais que ça n'allait pas être fou parce que les marées étaient petites et que la marée basse n'était pas très basse, mais c'était vraiment amusant de commencer l'hiver et d'essayer de nouvelles planches. J'étais sur une 6'4' Forget Me Not de JS Surfboards qui était vraiment bien. » 

Ils ont pu vérifier une chose : le banc de sable était extrêmement bien positionné, ce qui laisse présager de belles sessions hivernales à venir lors des prochaines houles. 

La fermeture du pays au tourisme a du bon pour la communauté surf locale qui a pu profiter d'un spot loin du surpeuplement que les spots marocains peuvent connaitre en temps normal. Mais il y avait tout de même du monde à l'eau, preuve d'un engouement général à l'occasion de ce premier swell de l'hiver ! 

Ramzi - « Avec la fermeture des frontières, il n'y a presque pas de touristes, donc l'ambiance est plutôt cool en général, mais comme c'est la première grosse houle de l'hiver, tout le monde était super excité et il y avait un peu de monde. Mais tout le monde a eu des vagues, c'était bien. Je suis content d'être coincé à la maison, c'est sûr. » 

Par Ondine Wislez Pons
- Vidéo par Amine Nader -
> Retrouvez davantage de vidéos du Maroc 


        
Mots clés : maroc, ramzi boukhiam, houle, free surf, droite, nazaré, 8 janvier, hiver, océan atlantique, amine nader | Ce contenu a été lu 5740 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Longboard | Le 02/04/2022
En février, Maxíme Markelov a sorti le single fin au Maroc.
Surf | Le 20/03/2022
Le barrel landais sous toutes ses coutures.