Surf - Mundaka 24h - Les "origines"

Nos éléments de réponse à une question : qu'est ce qui a bien pu pousser Aritz Aranburu à surfer de nuit à Mundaka ?

- @oceansurfreport -

La vague de Mundaka est "on fire" depuis quelques semaines. La conséquence directe, c'est l'affluence des surfeurs sur le spot, désireux de scorer leurs plus beaux barrels de l'année. La chose moins amusante, c'est lorsqu'ils découvrent le spot à leur arrivée, avec une foule de rideurs déjà au pic et sur toute la longueur de la vague.

 

Si vous ne saviez pas, vous êtes maintenant averti : c'est vraiment très difficile de surfer en pleine journée cette incroyable gauche les jours de parfaite orientation du swell sur la côte basque espagnole ! Le Basque Aritz Aranburu, lui, le sait et c'est pour ça qu'il préfère surfer en pleine nuit, avec sa planche "auto-éclairante"!

 

Mais comment en est-il arrivé là ? Mise à part la saturation du line-up le jour, comment expliquer son envie de surfer "by night" ?

La réponse est peut-être dans ce qui suit, dans les origines de cette planche...

 

Conçue dans la petite ville côtière de Mundaka, ce bijou technologique signée Pukas a été fabriquée en édition limitée. Seules 4 planches de surf de ce genre existent dans le mondeà ce jour. La première planche de surf munie de LED fut présentée pour la première fois au public lors d'un airshow de nuit à Zarautz. Elle remporta un vif succès, aussi Pukas décida de la laisser reposer dans l'un des meilleurs night club de Zarautz quelques temps.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là : ils décidèrent ensuite de réaliser 3 nouvelles planches. Equipée d'une technologie plus pointue et plus légère, elles furent expédiées au Portugal pour que Tiago Pires les teste. Puis ce fut au tour du Français Joan Duru de pouvoir les surfer. Enfin, le 3ème chanceux, c'est donc Aritz.

 

Les bandes de LED et le récepteur a été installés juste avant la phase de glaçage, au moment de la stratification et de l'imperméabilisation de la planche. Tout est contrôlé par une télécommande qui permet également de sélectionner les couleurs des LED (rouge, verte ou bleue).

 

Pour les détails, on laisse l'inventeur de la planche, Juan Mari Indo, vous en parler...

Mots clés : mundaka, 24h, origines | Ce contenu a été lu 15597 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 18/10/2019
Avec Natxo Gonzalez, Indar Unanue, Iker Acera, Aritz Aranburu...