Surf - Teahupo'o, un paradis aussi dangereux que magique

Les surfeurs de grosses vagues étaient présents et prêts à en découdre !

- @oceansurfreport -

Teahupo'o n'est pas restée longtemps tranquille. La houle traversant le Pacifique a rendu ce paradis aussi dangereux que magique avec des vagues de 3m80 et 16 secondes de période samedi dernier. Les éléments déchaînés ont poussé les athlètes à repousser toujours plus loin leurs limites. 

La communauté des surfeurs de grosses vagues était présente et prête à en découdre. Dans le lot notamment Nathan Florence, Nic Von Rupp et le bodyboardeur Shane Ackerman qui ont fait le chemin vers Tahiti exprès pour vivre cette expérience. Une session à la fois passionnante et terrifiante, dont quelques wipeouts assez mouvementés pour démarrer. 

« Si près de ramer vers la gloire ! Une mauvaise répartition du poids et vous avez une vague qui vous hante pour toujours ! La session à la rame de samedi matin a été l'une des plus intenses de ma vie. Le groupe de surfeurs présent était prêt à tout et se poussait les uns les autres pour mettre la barre plus haut ! Heureux d'en avoir fait partie ! »  raconte Nathan Florence.

« Teahupoo doit être l'une des plus belles créations de Dieu, si vous n'y allez pas, vous ne saurez jamais. Je pensais que j'avais cette vague jusqu'à ce qu'elle s'effondre sur moi... J'ai été si malmené ! Quelle journée folle. C'est inspirant d'être là avec des chargeurs aussi talentueux. » s'extasie Nic von Rupp

Les locaux comme Mihimana Braye et Eimeo Czermak était, eux aussi, au rendez-vous, tout comme le chargeur Matahi Drollet, qui s'est offert quelques rides à couper le souffle.

« Ravi de faire partie d'une autre journée historique à la maison ! J'ai passé 10 heures dans l'eau hier à surfer des vagues incroyables ! Tout le monde chargeait fort. C'est le genre de jours dont je rêverai quand j'aurai 80 ans ! »

En matière de wipeout, Shane Ackerman a lui aussi été servi.

« Une vague a surgi sur le bol ouest et tout ce que j'ai pu entendre, c'était Matahi crier 'Où est Shane !? Vas-y Shane !' Je n'avais pas réalisé que j'étais un peu plus loin que je ne l'aurais voulu et je ne l'ai réalisé qu'une fois qu'il était trop tard. J'ai essayé d'amoindrir la chute mais c'était trop tard et ça m'a fait faire un flip avant. Puis quelques secondes folles et violentes s'en sont suivi. Heureusement, j'ai surgi avant de toucher le récif. »

Une journée qui restera gravée dans les mémoires. 


- Vidéo par Tom Vaughan -

> Retrouvez plus de vidéos à Teahupoo



                   
Mots clés : teahupoo, pacifique, polynesie, tahiti, nathan florence, matahi drollet, shane ackerman | Ce contenu a été lu 2372 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 22/06/2022
"Complètement stormy"
Surf | Le 08/06/2022
Huit surfeurs et cinq surfeuses français s'apprêtent à prendre leurs marques à Teahupo'o.
Surf | Le 09/05/2022
Changement de saison radical pour Teahupo'o !