Surf - Pays de Galles : chasser les vagues le temps d'un week-end

Le local Patrick Langdon-Dark joue les guides dans Weekender.

- @oceansurfreport -

Le Pays de Galles, "un pays au grand cœur qui puise dans sa foisonnante histoire pour se forger un avenir passionnant" nous raconte wales.com, le site dédié au pays et à sa culture. Nation constitutive du Royaume-Uni, elle est bordée par la mer d'Irlande au nord et à l'ouest et le canal de Bristol au sud, sa frontière terrestre se partage, elle, avec l'Angleterre (à l'est). Le pays est connu pour son littoral découpé, où se cachent nombre de spots de surf.

Une partie du surf au Pays de Galles se centralise au sud, sur la péninsule de Gower. Cette dernière, projetée sur le canal de Bristol, abrite plus de 20 baies et autres criques abritées, offrant aux surfeurs locaux un panel de surfbreaks sur lesquels se lancer. En prime, la zone est classée AONB (Area of Outstanding Natural Beauty), une qualification au Royaume-Uni ce qui lui vaut une protection mis en place par des dispositions particulières, et atteste de la beauté des paysages environnants.

Ici chez lui, le surfeur local Patrick Langdon-Dark (PLD) a chassé pendant plusieurs jours les vagues sur les côtes de son pays, devant l'objectif de Max Alesbury (survivalstance). La vibe de ce clip ? "Restez givrés..."

- Vidéo par survivalstance - 

> Retrouvez plus de surf au Royaume-Uni 


 
Mots clés : wales, pays de galles, royaume-uni, patrick langdon-dark, max alesbury, surf, hiver | Ce contenu a été lu 1617 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 26/04/2022
Des conditions propres se sont profilées sur la droite de Nouvelle-Galles-du-Sud.
Surf | Le 24/02/2022
Surfeurs et bodyboardeurs étaient présents dans une eau à 8°C.
Surf | Le 23/02/2022
Tous ceux qui surfent entre Tathra et Noosa Heads ont été servis.