Surf - ''Electric Eye'' : plongez dans l'univers du photographe Woody Gooch

À 26 ans, c'est pourtant bien loin des line-ups que l'Australien a stimulé sa créativité.

- @oceansurfreport -


Il a grandi sur les plages de Noosa Heads, sur la côte Est de l'Australie, et c'est sans doute ce qui a influencé son regard artistique. Woody Gooch, ce jeune photographe autodidacte qui faisait ses premières parutions dans les magazines de surf à l'âge de 14 ans. Seul, en stimulant sa curiosité et en s'inspirant des tutoriels sur Youtube, Woody s'est approprié les bases de l'art de l'instantané. Devenant ainsi un des photographes les plus reconnus du monde du surf.

À 26 ans, c'est pourtant bien loin des line-ups que l'Australien a stimulé sa créativité. En s'installant à Tokyo, la capitale japonaise, Woody a travaillé son aptitude à saisir tout sujet ou situation, à n'importe quel instant. "J'ai passé du temps à photographier les combats de sumo et des paysage comme la fôret d'Aokigahara, la forêt du suicide. Aujourd'hui je réfléchis à relater les conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima, sans me mettre en péril pour autant", confiait-il à Devon Howard dans le numéro 119 de Surfer's Journal (avril-mai 2017).

Si le surf est "[s]a vraie passion", il s'intéresse à d'autres domaines de la photographie. Comme le raconte ce court-métrage, "Electric Eye".

Réalisation : Stefan Jose (@stefanjosedp)

Mots clés : woody gooch, photographe, photographie, art, surf, vagues, vague, australie, noosa heads | Ce contenu a été lu 1242 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 12/04/2021
''Quand tous les éléments sont réunis, c'est le meilleur endroit du monde.''
Surf | Le 09/02/2021
"Je me souviens avoir entendu un "crack" si violent que j'ai immédiatement pris conscience de la gravité de la scène."