Voyages - Kepa Acero se perd en Indonésie

Avec Dane Gusdauskas, à la recherche de vagues vierges.

- @oceansurfreport -
L'Indonésie, ou la terre de surf par excellence. Ces dernières années, les vagues divines des îles indonésiennes ont charmé des surfeurs partout autour du monde. Et quand on surfe en Indonésie, en général on y retourne. La destination a convaincu bon nombre de surfeurs de venir, revenir et parfois même s'installer dans ce paradis du surf pour rester au plus près des vagues. 

Mais plus les gens le découvre, plus ce paradis sature. Les spots de renommée mondiale sont envahis par des bancs de shortboard. À tel point qu'on assiste à "un trop plein d'Indo". Les édits pullulent sur les réseaux et les schémas se répètent : des vagues parfaites, des line-ups pleins à craquer et des styles de surf agressifs, de sorte à multiplier les barrels et les grosses manœuvres. Le parfait nous lasse, il a perdu de la valeur...

Dans cet endroit où tout se prêtait au search, le surf s'est éloigné de ses valeurs de base pour goûter à la notoriété. L'indo, c'est maintenant une usine à vagues connues, vouée à satisfaire le tourisme du surf.

Heureusement, quelques résistants s'y opposent. Kepa Acero est l'un d'eux. Pour Oxbow, il a fait revivre le search en Indonésie lors de son dernier trip. En duo avec Dane Gudauskas, les images font rêver : des sessions en autarcie, avec un twin pour seule compagnie. Une bouffée d'air frais indonésienne en quelques sortes.

- Vidéo par Oxbow -
> Retrouvez plus de vidéos de surf en Indonésie





                    
Mots clés : indonésie, kepa acero, dane gusdauskas, twin, oxbow | Ce contenu a été lu 2071 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs