Voyages - Une session à Teahupo'o vécue de l'intérieur

Jorgann Couzinet, "comme dans un rêve".

- @oceansurfreport -

  Il y a plusieurs semaines, le collectif France Messieurs s'est rendu à Tahiti pour un stage organisé par la Fédération Française de Surf. L'objectif du déplacement était de s'entraîner pour les échéances immédiates, à savoir les prochaines compétitions QS ainsi que la qualification sur les Challenger Series 2022. C'était aussi pour les dix surfeurs présents l'occasion de surfer la vague de Teahupo'o, qui sera notamment le spot de l'épreuve de surf des Jeux Olympiques 2024. 

La gauche polynésienne, bien connue de Kauli Vaast et Mihimana Braye, a ainsi baptisé Thomas Debierre et Gaspard Larsonneur, qui s'y rendaient pour la première fois. Pour les autres, Joan DuruJorgann CouzinetCharly QuivrontCharly MartinGatien Delahaye, et Justin Bécret, ils s'agissaient de retrouvailles bien appréciées.

Dans son dernier vlog, Jorgann revient sur cette "session barrels de folie", et nous fait vivre de l'intérieur quelques heures de ce stage de haut niveau. Entre humour et partage, on découvre aussi que même au plus haut niveau, la vague de Teahupo'o a le don de rappeler l'humilité à tous, tant elle ne s'apprivoise pas en un claquement de doigts. Sur un set qui semble sans fin, les rides s'y enchainent pourtant, les tubes avec eux et le plaisir des surfeurs devient presque palpable et contagieux. "Ça c'est la vie" commentera tout simplement le Réunionnais. 

- Vidéo par Antoine Justes (WeCreative) / Surfing France (Stéphane Sisco) -

> Voir ou revoir : 10 des meilleurs surfeurs français en stage à Tahiti, le bilan


      
Mots clés : jorgann couzinet, teahupoo, tahiti, stage, federation française, polynésie, tube, surf | Ce contenu a été lu 2078 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 14/07/2022
Mais aussi Yago Dora, Jorgann Couzinet ou encore William Aliotti.
Surf | Le 15/02/2022
" Difficile de passer d'une température d'eau de 27 à 10... Mais le banc de sable était bien trop bon ! "
Surf | Le 02/11/2021
On peut dire que la Vendée lui va bien. Cela faisait pourtant cinq ans qu'il n'y avait pas mis les pieds.