XXL - Portugal : Nazaré montre (déjà) les crocs

Hier à Praia do Norte.

- @oceansurfreport -


On ne sait pas encore quelle sera la résultante de la rencontre, jeudi, entre le pic de houle lié à l'intense activité de l'ouragan Epsilon et le canyon de Nazaré (Portugal). La journée d'hier, déjà marquée par un swell consistant grâce à une tempête qui avait envoyé de la houle au Royaume-Uni quelques jours auparavant, a permis de donner un léger aperçu.

Rappelez-vous : la semaine dernière, Epsilon est passé tout près des Bermudes, tout en restant à l'écart des côtes. Remontant vers le nord, il a été repris par la circulation d'ouest des moyennes latitudes dimanche, et a subi une transition extratropicale explosive sur l'Atlantique Nord hier, selon le National Hurricane Center. Ce matin, celui qui est considéré comme ex-ouragan de catégorie 3 s'est positionné sur l'Atlantique nord, à mi-chemin entre la Mer du Labrador (Atlantique Nord-Ouest) et les côtes irlandaises. Le système dépressionnaire, lui, s'annonce très profond avec une pression atmosphérique minimale proche de 945hPa.

Alors hier, ils étaient presque tous là à Praia do Norte : Nic Von Rupp, Justine Dupont, Pedro ScoobyMaya Gabeira et Sebastian Steudner, qui a pris une des bombes de la journée (voir vidéo ci-dessus). Une mise en jambe nécessaire avant le milieu de semaine, où l'on annonce un rentrée de swell de 6m, 20s et des faibles vent d'est (6 à 9 noeuds), dans la nuit de mercredi à jeudi.

Réalisation : Luis Ben De Sá

  
Mots clés : nazaré, portugal, justine dupont, sebastian steudner, epsilon | Ce contenu a été lu 24660 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/11/2020
"La vague la plus dangereuse d'Europe ?", dixit le chargeur portugais.
Surf | Le 12/11/2020
Certaines personnes s'estiment chanceuses dans la vie. C'est le cas de Miguel Blanco.