Interview - L'interview Shape

Rencontre avec Michel Borel

- @oceansurfreport -

La rubrique "Interview Shape" se poursuit sur Surf-Report. Rencontre aujourd’hui avec Michel Borel, shaper chez PSM.

Bonjour Michel, peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Michel Borel, je réside à Bidart sur la côte basque.

Quand as-tu eu ta première planche de surf ? 

Autour des années 74/75, à l'âge de 13/14 ans. C'était un Single fin « Outer limits » de 2 mètres, déjà petit pour l'époque, acheté d'occasion au surf shop de Jo Moraiz à Biarritz.

Quel est le sentiment que tu as eu lorsque tu as surfé pour la première fois ? 

Je n’ai pas vraiment de souvenirs mais j'ai été méchamment contaminé par le virus et j'ai enchaîné comme un sauvage.

Qu’est-ce qui t’as poussé à devenir shaper ? 

Le désir de liberté à 17/18 ans, l'envie de surfer au maximum, le goût de la bricole et le fait d'avoir vu Joël Roux shaper mes trois premières planches.

Quelles planches te procurent le plus de plaisir à shaper ? 

Toutes les planches franchement sport, mais je suis polyvalent et je peux m’adapter aux souhaits de mes clients. 

Que souhaites-tu qu’un surfeur ressente en premier sur une de tes planches ? 

Que mon travail et mes conseils se rapprochent au plus près des attentes du surfeur qui me sollicite. Les compliments en retour du travail effectué font toujours plaisir à l’artisan que je suis. 

Quel lieu se démarque de tous tes voyages, et pourquoi ? 

C’est dur de répondre vu le nombre de sessions magiques que j’ai pu avoir à droite et à gauche. J’ai de grosses affinités avec plein d’endroits comme Confital, à Las palmas, pour le cadre et la puissance de la vague, mais aussi Fare, à Huahiné, ou bien Sultans aux Maldives, tout comme Lance’s right aux Mentawaii, plus du beach break atomique au Mexique… Mais de tous ces souvenirs merveilleux un « spécial » me vient à l’esprit : à Trestles, en Californie, avec 40 mecs à l’eau, la bombe de la matinée m’arrive droit dessus. Parfait pour moi… et pour les 4 gros dauphins qui démarrent en même temps que moi pour 200 mètres de ride mémorable. Inoubliable ! 

Qui t’inspire dans le milieu ? 

Tous m’inspirent, surtout les gens qui positivent.

Quelle est ta planche préférée ? Sur quel spot préfères-tu surfer avec ? 

J’ai toujours préféré les shortboards sport style 6’0’’ à surfer sur des reef creux et glassy…Mais là à 55ans avec toute l’énergie déployée à surfer et un peu mal au dos, mon meilleur surf est franchement derrière moi. Par contre je kiffe avec mes skis fat, 108 aux patins, bonne pente, neige froide, poudreuse et vierge, style Japon le paradis du ski.

De quoi es-tu le plus reconnaissant ? 

Je suis reconnaissant du soutien de mes parents, de ma femme, et de mes enfants. De la patience de mes collègues de l’aventure PSM (glaceurs, ponceurs…), et de l’aventure FREERIDE. Et surtout un grand merci à tous les surfeurs qui m’ont fait confiance et m’ont permis de shaper environ 8000 planches. 

Quels sont tes projets pour cette année 2016 ? 

Pour cette année 2016, j’espère garder la santé, gagner en sérénité pour plus de free ride et de ski. 

PSM - Freeride Surfshop / Michel Borel
www.freeride-surfshop.com
Freeride surf shop sur Facebook

Mots clés : interview, shaper, michel borel | Ce contenu a été lu 3909 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs