Interview - Youssef Zerrad , figure emblématique du surf au Maroc

- @oceansurfreport -
Youssef Zerrad & Jorgann couzinet  Jawad Anibri

1.       Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis un passionné de surf , je suis tombé amoureux de ce sport à l'âge de 7 ans quand j'ai vu le film "Big Wednesday "  pour la première fois et puis j'ai commencé à surfer dans les années 80 avec mon grand frère dans un super spot que les gens ne connaissent pas maintenant  et qui s'appelait "Le camp » sur la route de Dar Bouazza.

J'ai aussi fait des compétitions étant jeune, je me suis même classé deuxième derrière Redouane Taieb dit Gapi aux championnats du Maroc catégorie junior et depuis le surf à conduit toute ma vie, j'ai fait des trips en Indonésie, lombogan , sumbawa, desert point , j'ai pas mal tripé aux États-Unis et ailleurs , toutes mes vacances étaient du surf .

Sinon je suis un passionné de communication, marketing et d'histoire et aussi des relations internationales mais avant tout j'adore mon métier de producteur avec ma société de production CREATIVE PIKTURES qui consiste à créer des concepts pour la TV ou pour le web puis à les produire.

Pour suivre mon rêve, je n'ai pas hésité à démissionner d'un très confortable poste de directeur de la communication  à la SAMIR pour taper aux portes des chaines et de réaliser mon rêve celui de créer la première émission de surf au Maroc et c'est comme ça que Génération Intense a vu le jour .

  J'ai décidé ensuite de monter ma boite de production , de continuer dans le surf en y intégrant ma vision marketing et mon envie de faire quelque chose du jamais vu au Maroc. Je voulais innover tant par la qualité du graphisme et de la réalisation que je voulais avant-gardiste, que par le choix des sujets, le côté inédit des destinations (hawaii, tahiti, indonesie, californie, europe). J'ai voulu aussi offrir aux marocains une proximité avec leurs idoles qui étaient mes invités de marque . j'ai donc ainsi produit réalisé et animé une émission marocaine décomplexée Max adrénaline sponsorisée par Quiksilver qui a connu un énorme succès au Maroc et aussi à l'étranger  . j'ai aussi fait un documentaire  sur le jeune prodige Ramzi Boukhiam intitulé " la perle du desert " qui fut en sélection officielle au festival internationale du film de surf en 2010 et où on retrouvait Kelly Slater, Mick Fanning, John john florence , Jeremi Flores et plein d'autres stars qui livraient leurs témoignages sur le jeune prodige marocain

Mes centres d'intérêt sont vraiment très nombreux , je suis aussi passionné par le cinéma , les jeux vidéos , la culture , le sport.

j'ai produit sur 2M des émissions culturelles , une émission de jeux vidéos , des émissions de cinémas ,    cyber café , le magazine culturel . j'ai aussi travaillé avec coca cola ou j'ai produit tout le contenu   du sport extrême  de la sprite TV etc.. puis maintenant je suis plus focalisé sur le Web ,je  créer des concepts sur le web peut-être je ferai un retour sur la TV .. .

j'ai été aussi le premier animateur de compétition au Maroc y a plus de 30 ans et j'ai animé depuis beaucoup de compétitions avec différents organismes et le dernier était le lancement de Monster energy à Marrakesh et je suis aussi un consultant pour des chaines de TV et de Radio , je m'occupe aussi des PR pour des champions Marocains  comme Brahim Iddouche , Othmane Choufani et même une fois pour Jérôme sahyoun etc..

J'ai aussi de très bonnes relations avec la world surf League et il m'est arrivé souvent d'être consulté sur des sujets liés au Maroc ou à l'Afrique.

2.       Que représente le surf pour toi ?

Avant tout le surf pour moi  est plus qu'un sport , c'est un état d'esprit , c'est une communion avec la nature , c'est un des rares sports ou on a rapport aussi fort, aussi fusionnel avec la nature et son créateur . j'aime aussi les valeurs  qu'il diffuse comme l'amour de la nature , la notion de partage. Le surf pour moi et aussi l'envie de se dépasser , la recherche des sensations fortes et du plaisir  .  Le surf m'a appris la maîtrise de soi , à canaliser mon énergie afin de trouver mon équilibre . Le surf peut avoir même un acheminement très spirituel pour moi , quand je vois la perfection d'une vague je peux que me dire "Soubhana ALLAH"...c'est un sport qui m'a beaucoup apporté . Le surf m'apprend aussi beaucoup de leçons de vie, comme la modestie, la simplicité et l'humilité et le respect.

3.       On a vu récemment ton générique pour l'équipe nationale de football , quels sont tes futurs projets ?

J'ai eu le plaisir d'être reçu par le président de la FRMRF MR Lekjaa qui a été sensible à mon travail.

J'ai produit un générique sous forme de fresque animée qui veut rendre hommage au patrimoine et l'héritage de l'équipe nationale de football, j'étais heureux que ce générique ait un aussi grand succès sur la toile et au niveau de la presse. Je ne me limite pas à un seul projet mais y a pas mal de choses qui vont venir comme par exemple un nouveau concept de divertissement sur lequel je travail en ce moment.

Pour moi le plus important c?est de toujours sortir du lot et de proposer des œuvres créatives, de grande qualité qui puissent marquer les esprits et faire avancer les choses tant au niveau de la production que de la promotion et développement du sport.


4.       Tu as  couvert plusieurs événement de surf à travers le monde , quel est ton meilleur souvenir ?

C'est vrai que  y en a beaucoup mais le plus mémorable était celui des soirées Quiksilver à Tahiti (Varaio) avec un coucher de soleil magnifique , du Youkoulélé ,des Vahinés qui dansé puis un super méchoui et biensur avec tous les pro rider comme Jeremy Flores , Taj,Michel Bourez ,Raimana , Jordy Smith  etc... c'était des moments incroyables qu'on a passés à rigoler et on a même dormi là-bas , c'était magique .

5.       comment vois-tu le surf au Maroc dans 10 ans  ?

je suis optimiste par la relève et quand on voie les jeunes comme Boubker Bouada , Selyan zouhir , camille maurisset et de toute cette génération dorée .  Il y a de plus en plus d'école et ils sont de mieux en mieux structurés avec des coachs encore plus formés.

La FRMSB  fait aussi du très bon travail, organise de grandes compétitions , la WSL s'intéresse au Maroc , on est bientôt à la 4ème édition . Il y a des très beaux jours qui attendent le surf Marocain .

Quiksilver Party a Teahupoo en compagnie de Jeremy Flores, Michel Bourez et Hira Teerinatoofa

6.       On sait que t'es proche des jeunes surfeur , quelle est selon toi la pépite à suivre ?

 J'étais toujours très proche des jeunes pépites marocaines à l'époque comme pour Yassine Ramdani , Ramzi Boukhiam ou encore Othmane choufani , c'est vrai que y a beaucoup de talents chez nos jeunes surfeurs , attention à Camille Maurisset qui surf bien sur les rails et qui a montré une énorme évolution ces deux dernières années , Boubker Bouada est un très bon surfeur , ses carves sont impressionnant , son style aérial est aussi très bon ,  il pourra aller très loin avec un peu plus de rigueur et de maturité  . Il y a aussi Selyan qui est pour moi un exemple de détermination , d'une personne qui sait ce qu'elle veut et qui se donne les moyens , y a Neil aussi , je peux pas dire qu'il ya un seul qui se distingue . J'oublie pas Assad Harakt qui a décidé de ne plus faire de compétition , malgré sa dernière victoire lors des championnat junior , il est maintenant plus orienté vers le freesurf et en  bigwave, Assad a un répertoire de manoeuvre très avancé  , j'ai l'occasion de filmer une capsule sur lui , il est très doué .

Retrouvailles avec Kelly Slater durant le Quik Pro

un dernier mot pour les lecteurs de surfreport ?

Je l'ai dit  récemment dans un interview ,Surfreport est une hygiène de surf , c'est un outil très important pour choisir ses spots de surf mais aussi un support de communication qui na pas hésité à mettre en avant les talents marocains  ,c'est un excellent travail qui a été fait et c'est grâce à ce genre d'initiative que le surf est de plus en plus démocratisé et d'ailleurs j'ai le plaisir de collaborer avec Surfreport au tant que consultant  

 
Animation du Lancement de Monster Energy au Maroc en compagnie des Monster Girls

         
Mots clés : youssef, zerrad | Ce contenu a été lu 2793 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 10/09/2021
Cinq Bodyboardeurs marocains sont déjà en 16e de finale