Matos - Dans le quiver de Paul Duvignau

Interview Matos 2014

- @oceansurfreport -

Avec la sortie de la rubrique Surf Report MATOS 2014 retrouvez chaque semaine l'interview technique d'un pro ou d'un amateur de Surf, Bodyboard, SUP... Aujourd'hui, découvrez l'interview spéciale matos de Paul Duvignau.

Fiche Signalétique:

Nom : Duvignau

Prénom : Paul

Surnom : Celui que tu as envie de me donner ahaha

Date de naissance : 27/11/1996

Résidence : Seignosse

Taille : 1,82m

Poids : 75kg

Stance : Regular

Sponsors : Xcel Wetsuits, Hurricane Surf, Bubble gum Wax, Le Wharf Surfshop, Pizza Man, Hossegor Surfboards, Atelier Turquoise by Daniel Grosselle

Spots favoris : La Nord, Avalanche et Parlementia pour le gros, beach break landais pour les barrels, Lafitenia, Snapper Rocks, Rincon et Malibu pour la longueur des vagues.

Surfeurs/euses favoris : Tom Curren // Alex Knost // Justine Dupont // Pilou Ducalme

Plat favori : Magret de canard fait par ma grand-mère avec des patates

Musique du moment : Antoine ?" Les élucubrations

 

OSR : Salut Paul comment vas-tu ? Peux-tu te présenter brièvement pour les internautes d'OSR ?

Paul Duvignau : Salut à tous :) ça va tranquille, comme toujours, je finis de passer mon bac. Vous l'avez compris je suis surfeur, à part ça je suis un mec normal mais pas vraiment ordinaire. J'ai 17 ans et surfe sur des planches que je shape moi-même. J'ai terminé vice-champion de France de Longboard l'année dernière.

 

OSR : Comment en es-tu arrivé là ? Depuis combien de temps pratiques-tu le surf ?
Paul Duvignau : Mon premier surf je ne m'en souviens pas vraiment ! J'avais deux ans et demi, c'est mon père qui m'a lancé là dedans, j'ai jamais eu de déclic par rapport au surf car c'est mon mode de vie depuis que je suis tout petit.

 

OSR : Qu'est ce que tu aimes dans cette pratique ?

Paul Duvignau : J'adore tout sauf les spots blindés avec de la mauvaise ambiance. En gros la Nord 4m avec Gérard Ben Soussan, les frères Barrieu et mon père, c'est le top !! J'adore les longues droites aussi et les barrels dans les gros shore break avec Cédric Giscos.

 

OSR : On est sorti de la période hivernale, comment as-tu géré ton hiver pour continuer à pratiquer (trips, triple couche de néoprène, nombre réduit de sessions, évasion au soleil) ?

Paul Duvignau : Cet hiver a été rude, il a bien commencé avec de beaux gros swells mais a continué avec beaucoup de tempêtes, alors comme je n'ai pas de sponsors financiers pour triper j'ai attendu patiemment les sessions à chaque fin de semaine de cours. J'ai d'ailleurs essentiellement surfé en gun. J'ai fait une semaine de vacances en Bretagne où j'ai eu une bonne session en longboard à la Torche, très bon trip parce qu'en rentrant je trouvais l'eau des Landes bien chaude hahaha.

 

OSR : Quel est ton petit truc pour affronter le froid ?

Paul Duvignau : 4'3, gants, cagoule, chaussons et voilà... Oui je sais... « Paul tu es ridicule, ta touffe de cheveux dépasse de la cagoule  » mais bon en attendant comme il n'y a pas souvent de vagues j'optimise les sessions et je reste jusqu'à 5h dans l'eau sans problème.

OSR : Quel est ton quiver actuel ?

Paul Duvignau : Oula, poser une question comme ça à un shaper... Mais quelle idée ahah ;) j'en ai quelques-unes mais je surfe essentiellement avec :

-Alaia 5'6

-Single 5'8 rétro avec un avant large et un fish tail étroit, parfait pour les barrels rapides

-Single 6'8 rétro Red Rooster

-Longboard 9'1 performer

-Longboard 9'2 noserider

-Gun 10'  

 

OSR : Comment choisis-tu ton matériel ?

Paul Duvignau : Toujours en fonction des conditions, c'est très important. ça me fait rire les mecs qui arrivent en 5'10 à la Nord, on se fiche souvent de moi parce que je n'ai pas la board de Mr tout le monde mais bon en attendant je prends mes vagues et je le vis bien.

 

OSR : Quelle est ta planche fétiche ?

Paul Duvignau : Sans hésitation mon longboard performer, mon model « Indian Whoop » qui me permet d'aller de 50cm jusqu'à 2m50 à Guethary en passant par les barrels de la Piste. J'ai fait un glassage solide pour l'hiver il est donc un peu lourd et j'ai du mal avec dans les petites vagues c'est pourquoi je vais en faire un nouveau plus light pour l'été. Dans les vagues creuses et puissantes, c'est la meilleure board que je n'ai jamais eu et ça grâce aux rails super fin que j'ai fait.

 

OSR : Qu'est ce que tu as changé dans ton choix de planche ?

Paul Duvignau : Heu... tout ! Quand j'avais de 2 à 10 ans je surfais avec des boards de mon père qui étaient énormes pour moi puis ensuite j'ai eu le déclic du shortboard quand Tom Curren m'a donné une 5'6 Al Merrick. J'ai surfé des boards de compet jusqu'à 15 ans ce qui m'a permis d'améliorer la radicalité de mon surf et depuis 2 ans maintenant j'ai plus tendance à revenir aux sources et surfer des grosses boards, ce qui me correspond très bien.

 

OSR : Comment choisis-tu ta combinaison ? Le facteur saison est-il important ?

Paul Duvignau : Oui toujours. Il faut une combi adaptée à la température de l'eau. L'été c'est shorty, 2'2 jambe longue manche courte ou long-john, 3'2 comp pour la demi-saison, 4'3 comp quand y a encore des compètes l'hiver et la 4'3 Revolt pour les longues sessions d'hiver.

 

OSR : Qu'est ce qui fait une bonne combinaison ?

Paul Duvignau : Celle qui tient chaud quand il faut. Couture cousue-collée pour l'hiver, et surtout qu'elle soit super stretch, chez Xcel je suis servi.

 

OSR : Quels conseils donnerais-tu pour choisir son matos ?

Paul Duvignau : Achetez une combi de saison et de qualité. Pour les planches, évitez d'acheter des boards de série même si c'est le modèle d'un surfeur connu, chaque personne a besoin d'une planche différente adaptée à son gabarit et a besoin d'étudier ça directement auprès d'un shapeur, local de préférence.

 

OSR : Quels sont tes projets pour l'année à venir ?

Paul Duvignau : Avoir le bac, me shaper un nouveau longboard, et là surtout m'entrainer à fond pour les sélections des championnats d'Europe et championnats du Monde de longboard. Je ne compte pas laisser les autres partir à ma place ! Si je suis sélectionné mon but est de gagner ces compètes. Ensuite en août gagner les championnats d'Aquitaine et en octobre gagner les championnats de France.

 

OSR : Un dernier mot pour tes fans/nos internautes ? 

Paul Duvignau : Oui je vais profiter de cette question pour dire un grand grand merci à Jean-Marc Amoyal et Etienne Bellan-Huchery qui me filment depuis l'an dernier ainsi qu'à Julien Turpaud qui réalise mes montages, sans eux, pas d'images et pas de sponsors. Ils jouent un rôle très important pour moi ! Merci donc aussi à ceux qui me sponsorisent, Karl, Craig, Benoit, Serge, Pascal et Hinano, Daniel, mes parents, Cédric, mon club LOU SURFOU et toutes les autres personnes que j'oublie...

Merci à OSR pour cette interview ainsi qu'à ceux qui auront pris le temps de la lire. Au plaisir de vous voir à l'eau un de ces jours :)

Si vous ne visualisez pas la vidéo, cliquez ici.

 
Mots clés : interview, matos, paul duvigneau, quiver, surf, longboard | Ce contenu a été lu 7595 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs