Surf - ISA World Surfing Games 2019 : le Maroc en effectif réduit

- @oceansurfreport -

Les Championnats du monde ISA, se déroulent actuellement à Miyazaki au Japon du 7 au 15 septembre. Habituellement délaissé par les stars de l'élite, l'événement bénéficie cette année de la présence exceptionnelle de quelques-uns des meilleurs surfeurs et surfeuses de la planète. 

 

Parce qu'il s'agit d'une compétition de qualification continentale, les ISA World Surfing Games 2019 offriront aux meilleurs surfeurs de leur continent un ticket pour les JO de Tokyo 2020. En effet sur les 40 places (20 pour les hommes, 20 pour les femmes et un maximum de deux hommes et deux femmes par pays) en jeu pour les JO ?" dont 18 (10 pour les hommes, 8 pour les femmes) réservées au CT ?", huit trouveront preneurs lors de ces Mondiaux 2019 : les quatre meilleurs surfeurs et surfeuses de chaque continent (Afrique, Asie, Europe, Océanie), hors Amériques, dont les deux tickets ont été compostés lors des Jeux Panaméricains en juillet dernier par les Chiliens Lucca Mesinas et Daniella Rosas. 

 

Cette édition connaitra la participation de Ramzi Boukhiam seul représentant de l'équipe marocaine. Pour Ramzi l'objectif est simple, pour valider son ticket au JO 2020 il lui faudra arracher la première place du classement (Afrique) lors de ces mondiaux ou deuxième derrière Jordy Smith (qualifié au JO via le WCT).    

 

La décision de la Fédération Royale Marocaine de Surf de n'envoyer qu'un seul surfeur a surpris et beaucoup fait parler. La déception est palpable notamment chez les surfeurs habituellement sélectionnés pour défendre les couleurs de la sélection marocaine. 

 

Contactée par nos soins pour expliquer ce choix, la fédération a déclaré via son conseiller technique Laurent Miramon : 

 

"L'édition 2019 n'est pas la seule étape qualificative pour les JO 2020, il y aura également l'édition 2020.  Les données sont différentes des anciens événements ISA : il est comparable à une étape du CT du fait de la participation de la majorité des meilleurs mondiaux.


Objectivement, Ramzi Boukhiam est le seul surfeur marocain pouvant prétendre à une qualification cette année. Si Ramzi réussi à se qualifier, et pour cela il lui suffira d'être le premier surfeur africain au classement (hors Jordy Smith, qualifié par la voie du CT)), nous bénéficierons de 6 places  (3 Men/3 Women) à l'édition 2020.


La stratégie de la FRMS depuis plusieurs années porte sur les Juniors, et les résultats se font ressentir aujourd'hui au travers des performances de Selyan Zouhir, Neil Aboufiras, Lilia Tebbaï,.... Nous avons également Boubker qui est en phase sur les QS depuis cette année.

Nous préparons actuellement cette équipe au Championnats du Monde Junior qui se dérouleront fin octobre en Californie, et nous les assisterons sur leur participation individuelle aux circuits Pro Junior et QS 2020. Avec le bénéfice d'une année supplémentaire, ils gagneront en puissance et en maturité/expérience et nous pourrons espérer des qualifications supplémentaires aux ISA World Surfing Games 2020."

       
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Région | Le 29/08/2019
Marc Lacomare, Ramzi Boukhiam, Léo-Paul Etienne, Tiago Carrique, Thomas Lédée ont fait le show dans les Landes.