Voyages - La destination du mois : le Nicaragua

- @oceansurfreport -
© Las Plumerias

Le Nicaragua est souvent présenté comme la destination parfaite pour un surf trip. La raison la plus évidente ? Ses 330 jours de vent Offshore par an et des houles consistantes toute l'année... Si ce pays a été peu propice au tourisme pendant la guérilla de 1979 à 1990, le Nicaragua est incontestablement aujourd'hui considéré comme un des lieux les plus sûrs d'Amérique centrale.

Les locaux sont réputés pour leur joie et leur accueil, un esprit qui se déplace aussi jusqu'au line up. La "Pura Vida" est une règle d'or, les Nicaraguayens seront toujours ravis de partager avec vous un petit pinolillo (boisson sucrée traditionnelle à base de maïs grillé, de cacao, d'eau ou de lait). Le pays reste très préservé malgré un développement grandissant, il recèle encore de paysages sauvages invraisemblables et d'un environnement pur : lacs, volcans, montagnes, plaines, forêts tropicales, plages de sable blanc ou noir...

Les vagues seront loin d'être les seules à valoir le détour. San Juan Del Sur, la plus grande ville au sud-ouest du territoire est connue pour son ambiance festive, mais le reste du Nicaragua propose un mode de vie relativement simple. Jusqu'à 28°C dans l'eau et une température d'environ 30°C toute l'année, cette destination fait rêver les surfeurs du monde entier. Idéal pour commencer le surf ou pour scorer des vagues de classe mondiale, les saisons offrent des conditions pour tous les goûts. Les plus grosses vagues arrivent avec les tempêtes tropicales lors de la saison des pluies entre mai et novembre.


De décembre à avril, c'est la saison sèche qui prend le relais avec des vents offshore solides et constants. Beachbreaks, points breaks, reefbreaks, longues vagues ou vagues de gros pour les chargeurs, personne ne manque à l'appel et la côte pacifique donne à ses plages la réputation de meilleurs beachbreaks d'Amérique Centrale...

Pour un vol Paris-Managua, il faudra compter aux alentours de 800-850 € avec American Airline ou Air France. Il existe aussi des vols moins chers, entre 500 et 600 euros avec Delta Airlines qui comprennent des escales plus longues. Si vous prenez un vol avec Delta Airlines, il faudra penser à rajouter 100 $ pour emmener vos planches.

Où surfer ?

Santana
Santana est l'un des meilleurs beachbreaks de la côte. Il offre de jolis bowls tout le long de la plage, le spot idéal pour s'essayer au tube riding ou se perfectionner. Un bon spot en camp de base avec des hôtels et restaurants sympas aux alentours. L'accès au spot n'est pas forcément facile, il existe peu d'indications sur les spots. Les routes hasardeuses du Nicaragua feront naître en vous un côté explorateur, ceux qui partiront à l'aventure arriveront peut-être à dénicher quelques secrets spots...

Maderas
Le spot de San Juan del Sur offre un pic gauche et droite sur un fond rocheux et sableux. Les vagues y sont très fun et la bonne ambiance et des bars de plage en font un excellent endroit pour passer la journée... Gros bonus : le sunset qui y est magique.



Popoyo
C'est le spot le plus célèbre du Nicaragua et cela pour deux raisons : la première est la vague principale, un reef avec une droite et une gauche. C'est un vrai aimant à swell, une machine à vagues à toutes les marées. La seconde c'est l'Outter Reef au large qui prend des allures de Pipeline lors des gros swells de sud.

Colorado
Si vous avez aperçu des photos de tubes dans une eau translucide au Nicaragua , c'est probablement le spot Colorado. La Plage de sable blanc est magnifique et lorsque les bancs de sable sont au rendez-vous la magie de Colorado opère pour vous offrir de longs et profonds barrels.


Astillero 
Le récif fait dérouler de longues gauches sur le beachbreak, les vagues s'y creusent et offrent pas mal de puissance. Sur les swells de mai à Septembre, les spots d'El Astillero prennent un peu moins la houle qu'à Popoyo. Une bonne option lorsque vous trouvez que les vagues de Popoyo sont un peu grosses...

Mini-guide : où dormir, quoi visiter ?

Nos coups de coeur


Envie de soleil, de belles vagues, de vent offshore et d'une bonne ambiance ? Bienvenue à Las Plumerias. Situé au sud du Nicaragua dans la région de Popoyo, avec plus d'une dizaine de vagues aux alentours, l'emplacement du surf camp est idéal avec une superbe vue sur le Pacifique.


Vous serez hébergés en bungalow individuel avec tout le confort nécessaire pour un bon surf trip. Et après la session vous aurez le plaisir de pouvoir vous jeter dans la piscine à débordement ! 


Où Manger dans les environs
 
Mag rock : le restaurant est posé sur une falaise surplombant le Pacifique avec vue à 180° sur Popoyo, Outter Reef etc... C'est le spot pour les apéros Sunset après une bonne session. C'est aussi l'endroit pour faire la fête.
 
La Finca y el Mar : ambiance Rancho/ Hacienda, une nourriture excellente face au spot de Santana, parfait pour un repas en famille, entre amis ou en couple.
 
Yolanda's : le restaurant local tenu par Yolanda, une mama de 70 ans ou plus qui vient vous faire la bise. Aux menus plats typiques et ambiance locale, à ne pas manquer.
 
Campo Brewery : la rencontre entre un Californien passionné de bières et un cuisinier australien qui font de cet endroit le spot "branché" avec au programme bières "locales" et cuisine asiatique.
 
Activités à ne pas manquer
 
Volcan Masaya : à faire et à ne pas manquer. Le volcan est actif, on monte en voiture jusqu'au cratère et de là on a plus qu'à se pencher pour voir la lave ! Aucune sécurité et chute interdite... inimaginable en Europe !


L'île Ometepe est la plus grand ile lacustre au monde située sur le grand lac Nicaragua. C'est une île formée par 2 volcans avec une végétation luxuriante. Pour ceux qui souhaitent faire les ascensions, 2 options. Pour les sportifs, un trek rocheux et engagé sur le volcan Concepcion et pour les amoureux de la nature une randonnee découverte dans la Rain Forest du Volcan Maderas.
 
Luge sur le  Cerro Negro : Le Cerro Negro est un volcan proche de la ville de Leon (une des villes historique du pays). Des excursions sont organisées pour monter sur le volcan et descendre ses pentes sur des luges, vitesse et sensations fortes garanties. Eric Barone, le recordman de vitesse en vélo s'y est entrainé.
 
Jinotega et Matagalpa : Pour ceux souhaitant s'éloigner de la cote et découvrir l'intérieur des terres et ses plantations de café. Pour les amoureux de la nature, rester dans une Finca (ferme de café) est un dépaysement total où il y fait frais (voire froid) et où l'on se sent éloigné du monde.


Les Corn Islands : le bijoux du Nicaragua, deux petites îles du cote Caraïbes. On conseille Little Corn, on s'y déplace à pieds, il n'y a pas de voiture. On aime l'ambiance des caraïbes, la plongée y est exceptionnelle, preservée et les langoustes sont bien fraîches... 


Loin des foules, Los Clavos Surf Camp - Nicaragua est un surf camp cosy situé sur la magnifique côte pacifique du Nord du Nicaragua. Niché au coeur d'un petit village de pêcheurs, le long d'une plage déserte, c'est le rendez-vous des voyageurs en quête d'authenticité et de spots de surf encore peu fréquentés.
On y propose des vacances "tout compris" avec surf pour tous les niveaux, yoga, balade en bateau et à cheval, massage, dans une atmosphère conviviale.

Activités dans les environs de Los Clavos Surf Camp 

Visiter la ville coloniale de Leon pour l'ambiance dans les rues, la vie nocturne
Autour de Leon, profiter des randonnées sur les volcans (San Cristobal, Cerro Negro, Telica) 
A 20 mn de Leon : Las Penitas, surf et plage
L'estuaire de Padre Ramos : balade en kayak dans la mangrove
Entre Leon et le surf camp : la fabrique de rhum Flor de Cana 


Le camp se situe tout en haut d'une colline verdoyante donnant directement sur la jungle tropicale, Playa Maderas et l'océan Pacifique. A votre disposition : des dortoirs mais aussi de confortables chambres doubles privées. Depuis le camp il vous faudra seulement 10 minutes à pied à travers la jungle luxuriante pour rejoindre la plage, côté océan Pacifique, qui concentre parmi les spots les plus consistants du Nicaragua.



Infos pratiques sur le Nicaragua

Durée de vol : entre 15 et 20h avec escale
Fuseau horaire : UTC - 6
Visa obligatoire : non (carte d'identité ou passeport en cours de validité obligatoire)
Vaccins obligatoires : Un certificat de vaccination antiamarile est exigé,
uniquement des voyageurs en provenance d'un pays
où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune
Monnaie : le Cordoba nicaraguayen
Langue(s) : espagnol

> Préparez votre prochain surf trip grâce à notre rubrique Voyage et explorez notre guide mondial des surf camps <

Crédits photo : Las Plumerias       
Mots clés : destination surf, surf trip, voyage, nicaragua, amerique centrale | Ce contenu a été lu 32437 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs