Surf - Théo Julitte dans ''Wait To Long''

La région de Sydney n'a plus aucun secret pour le Morbihannais.

- @oceansurfreport -

C'est bien loin de sa Bretagne natale que Théo Julitte a passé une partie de l'hiver. À 17 376 kilomètres exactement, puisque c'est la distance qui sépare Plouharnel de Sydney (Australie). Dans l'optique de s'aligner sur quelques compétitions du circuit Qualifying Series, l'antichambre de l'élite, le Morbihannais a ainsi pris la route de l'Île-Continent où sa "deuxième famille", les Killorn, l'a accueilli. Et c'est avec l'aide du jeune vidéaste Nick Melas qu'il a réalisé "Wait To Long".

"Quand je suis rentré en Bretagne, on entrait en confinement. Ça m'a fait tout drôle de ne plus pouvoir surfer du jour au lendemain", raconte le surfeur de 21 ans. Mais après deux mois d'isolement sans pouvoir mettre un orteil dans l'eau, Théo va enfin pouvoir se rapproprier les spots qui entourent la Presqu'île de Quiberon. En effet, la situation semble se décanter en Bretagne grâce au travail des fédérations, des maires et des préfectures. Le département du Finistère puis celui des Côtes d'Armor ont autorisé l'accès aux plages, et le Morbihan devrait suivre dans les jours à venir. Le quadruple champion de Bretagne va donc pouvoir mettre en oeuvre les compétences acquises à l'autre bout du monde.

Réalisation et photo à la une : Nick Melas aka @thisisnotniq

 
Mots clés : théo julitte, quiberon, australie, sydney, plouharnel | Ce contenu a été lu 3147 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs