Interview - Ramzi Boukhiam : Interview avec la perle du désert

Ecosystème du Surf et Bodyboard au Maroc

- @oceansurfreport -

Alors que Ramzi Boukhiam s’apprête à disputer demain le round 2 du Hawaiian Pro à Haleiwa au North Shore, l'épreuve WQS 10,000, voici son interview recueillie lors du Quiksilver Pro Casablanca, QS 1500, qui s’est déroulé pour la première fois au Maroc sur le spot de Pepsi-Anfa Place en Septembre 2015, et où il nous parlait déjà de sa préparation à cette grande compétition.

OSRM : Que penses-tu du fait que le Maroc accueille cette compétition internationale ?

Ramzi : C’est la 1ère fois qu’une étape WSL-WQS se déroule au Maroc, je pense que ça va faire énormément de bien pour notre pays et ses jeunes espoirs surfeurs. C’est pas nouveau, ca fait un moment déjà que tout le monde à l’étranger sait que nous avons un potentiel de dingue ici, et je ne sais pas pourquoi ils ont autant tardé à y en organiser une, peut-être une appréhension ou autre.

En tout cas partout où je vais dans le monde les surfeurs internationaux me disent qu’ils aimeraient bien venir au Maroc, faire des surfs trips et surfer les superbes et différentes vagues du pays. On voit à travers la check-list des athlètes participants à cette compétition, des surfeurs du monde entier, et ils étaient tous excités à l’idée de surfer ici.

Avec plus de 3000 km de côtes, nous avons un potentiel de fou dans le royaume. Il était temps que l’on ait une compétition de cette envergure. Ca va beaucoup aider les jeunes qui n’ont pas eu l’opportunité d’aller à l’étranger, d’affronter et de se mesurer à ces surfeurs de niveau international. On a vu par exemple Boubker qui a passé 2 tours et les autres jeunes surfeurs marocains qui ont mis du cœur à surfer au plus haut de leur niveau. C’est top et c’est comme ca qu’ils vont évoluer.

Je suis sur et certain que dans les années qui arrivent nous aurons de plus en plus de compétitions et de grands évènements comme ça, au nord et au sud. Ce serait vraiment génial pour le Maroc et ses jeunes surfers.

OSRM : Quel a été ton parcours et comment en est-tu arrivé là ?

Ramzi : Moi j’ai eu l’occasion de partir à l’étranger à l’âge de 14 ans. J’ai donc eu la chance d’affronter ces surfeurs internationaux depuis tout petit et je pense que c’est grâce à ces challenges que je suis où je suis aujourd’hui. J’en profite pour remercier ma mère chaleureusement qui m’a accompagné et permis d’en arriver là.

OSRM : Quels sont tes objectifs pour cette année ?

Ramzi : L’année dernière je ne me sentais pas au top car j’avais eu un accident de moto y a deux ans. Donc ce fut une année assez critique pour moi. Après je me suis fait un reset, un gros travail sur moi-même tant mentalement que physiquement et spirituellement et du coup je me suis bien recentré sur mes objectifs. En faisant le point et en me disant que maintenant à l’âge de 21 ans et après avoir participé aux pro-juniors et toutes ces compétitions, il est temps de passer à la vitesse supérieur. Je suis fier de mon parcours c’est top mais maintenant il est temps d’affronter les boss du milieu. Du coup je donne tout, malgré quelques difficultés depuis début d’année je sens aujourd’hui mon surf deux fois mieux qu’il y a deux ans, avant mon accident. Maintenant je me sens beaucoup plus confiant qu’avant et j’ai un bon rythme, je me sens bien psychologiquement.

Je vais continuer, m’entraîner et persévérer car je sens que ca va payer sur cette 2e partie de l’année avec notamment la compétition à Hawaï, des vagues que j’aime bien surfer et je vais vraiment tout tout donner pour me qualifier et continuer à 100% l’année prochaine.

OSRM : Que représentes pour toi l’initiative Surf Report Maroc et comment penses-tu qu’il puisse aider à promouvoir le surf au Maroc ?

Ramzi : A vrai dire, Surf Report est le seul site que je regarde pour checker les vagues. Des fois on est avec mon frère en France et avant d’aller surfer on consulte Surf Report France pour apprécier les vagues sur les différents spots. C’est efficace, facile à lire et parfait pour les prévisions surf. Maintenant avec Surf Report Maroc ca va être top pour le surf dans notre pays. A chaque fois à Agadir, on devait appeler des amis à Imourane pour connaitre les conditions de la houle là-bas. Avec de plus en plus de jeunes surfeurs au Maroc, ce site leur permettra de connaitre les prévisions et les conditions surf partout dans le pays, de différencier les vagues du sud avec celles du centre et du nord ou encore de prendre connaissance de la multitude de spots qui existent au Maroc. Je pense qu’ils seront très excités par toutes ces informations et ca leur permettra d’évoluer plus rapidement.

A travers des vidéos des jeunes surfeurs marocains, des interviews, des associations, du suivi des compétitions qui se déroulent au Maroc et à l’étranger, des news nationales et internationales, Surf Report Maroc pourra beaucoup aider à faire valoir ce sport dans notre pays.

Crédit photo : Kelly Cestari

Mots clés : ramzi boukhiam, surf, wsl, wqs, hawai, haleiwa, maroc, casablanca, compétition, international | Ce contenu a été lu 713 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs