Surf - Ramzi Boukhiam, La fierté du Royaume

Portrait du jeune marocain qui portera les couleurs du Maroc aux prochains Jeux Olympiques

- @oceansurfreport -
@morocco_surf_photography

Ramzi Boukhiam, jeune marocain âgé de 26 ans, voit sa carrière évoluer dans le paysage du surf mondial depuis plus de 10 ans. Sa puissance et son "Backside" sont ses alliés afin d'atteindre son ultime objectif : être le premier marocain à se qualifier au CT "Championship Tour", et y rester pour quelques années.

 

Ramzi Boukhiam accompagné de sa famille

Né d'un père marocain et d'une mère hollandaise, il a vécu au Maroc jusqu'à ses 13 ans, où son frère, Sam Boukhiam, l'a poussé à essayer le surf. Il a, par la suite, rencontré Laurent Miramon de Surfland à Oualidia, qui l'a repéré et mis en relation avec la marque Quiksilver.

En 2006, une année après le décès de son père, il déménage avec sa mère à Anglet, au bord de l'océan atlantique. C'est là qu'il a enchaîné avec les "Pro Junior" puis le QS

Cinq ans plus tard, le jeune marocain de 18 ans décroche la seconde wildcard ASP pour disputer le Quiksilver Pro France. Il chute alors face à Kelly Slater au premier round, puis crée la plus grosse surprise de la journée en sortant avec brio l'Australien Joel Parkinson, 3ème au classement mondial. 

L'année d'après, il réalise une saison complète en QS Junior avec notamment 2 victoires - l'une à Royan et la deuxième en Galice. Le jeune Marocain décroche donc son premier titre européen et se retrouve au podium aux côtés des meilleurs juniors mondiaux lors des Championnats du monde Junior qui ont eu lieu à la fin de l'année, où il se hisse jusqu'en finale de la compétition et s'incline contre Gabriel Médina, star locale et futur champion du WCT.

Depuis, le jeune marocain évolue dans le circuit WQS et se rapproche petit à petit d'une qualification en WCT.

Ramzi Boukhiam lors de l'ISA World Surfing Games

Mais c'est lors du championnat du monde, l'ISA World Surfing Games 2019, qu'il décroche une qualification historique pour le Maroc aux jeux olympiques 2020, après avoir battu les plus grands surfeurs classés au niveau mondiale, Filipe Toledo, Kolohe Andino, Italo Ferreira et Ryan Callinan.

Ainsi, Ramzi Boukhiam offre la première qualification du surf Marocain, Arabe et Africain aux jeux olympiques, à travers laquelle il tentera de gagner la compétition à Tokyo en 2020.

Ramzi Boukhiam après sa qualification aux JO

« J'aimerais le voir au CT bientôt, nous sommes tous les deux de Agadir et c'est super cool de continuer à surfer à la poursuite de notre passion, chacun sur un chemin différent l'un poursuit le World Tour et rêve de titre mondial, l'autre se consacre pleinement au free surf et au big wave surfing », affirme Othman Choufani, jeune prodige des grosses vagues.



         
Mots clés : ramzi boukhiam, championship tour, quiksilver pro france, isa world surfing games | Ce contenu a été lu 677 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 29/05/2020
Les circuits régionaux gagnent en importance !