Surf - Ramzi Boukhiam éliminé au round 6 du Ballito pro

WQS

- @oceansurfreport -
WSL  WSL

Ce matin tous les fans du surfer prodige Marocain Ramzi Boukhiam avaient les yeux rivés vers l'Afrique du sud plus précisément à Willard Beach dans le kwazulu natal où se déroule actuellement le Ballito pro du 1 au 7 juillet 2019.

Pour ce premier QS10000 de l'année, notre surfer Marocain rentrait en lice au round 6 où il était opposé à un des hommes en forme du moment sur le CT en la personne du local et numéro 4 mondial Jordy Smith ainsi qu'au Brésilien Luel Felipe et à l'hawaiien imaikalani de vault .

Tout avait bien commencé pour le Marocain qui se positionnait sur la gauche et scorait deux vagues à plus de six points ce qui le plaça en premier position pendant près de la moitié de la série.

On assista ensuite à une montée en puissance de Jordy qui survola les débats avec 2 scores de 6,73 et 7,77.

La deuxième place se jouait alors entre Ramzi et Felipe et c'est là que Ramzi laissa filer au profit de Felipe une gauche de taille moyenne mais assez tendue qui permit au Brésilien d'enchainer 3 gros turns et de scorer une vague à 7,10 qui lui permit de prendre le dessus sur Ramzi à moins de 7 minutes avant la fin de la série.

Ramzi n'arriva pas à trouver la bonne vague pour renverser la situation au grand dépit des commentateurs tous fans du Marocain et de son surf à la fois fluide et explosif.

C'est là que je rejoins l'avis du célèbre consultant sud-africain Sal Masekela qui avouait au micro que Ramzi avait tout pour faire partie de l'Elite mondial et pour se qualifier sur le CT mais que la différence se faisait non pas au niveau de son surf qui lui est au top mais plutôt au niveau de certains réglages qu'il doit effectuer concernant ses choix tactiques ce qui lui joue souvent des tours lors des grands rendez-vous.

 

Il est clair que Ramzi Boukhiam est super-doué, il a à son avantage un super surf, puissant et technique à la fois, il est doté d'une superbe condition athlétique et d'un mental de gagneur cependant force est de constater que notre champion Marocain a besoin d'une plus grande rigueur tactique et pour cela il a besoin de l'assistance d'un grand coach pour l'aiguiller et pour l'aider à prendre les bonnes décisions.

 

C'est là qu'un sponsor Marocain serait le bienvenu car pour qu'un grand coach puisse le suivre sur le circuit et effectuer avec lui ce travail de fond au niveau de la tactique, cela nécessite un investissement assez important ce que Ramzi ne peut se permettre en ce moment.

Quant à nous, continuons d'encourager notre Ramz national car nous croyons tous en lui et nous sommes sûrs que sa détermination, sa rigueur et son talent finiront par lui ouvrir les portes du CT tôt ou tard et c'est la tout le mal qu'on lui souhaite.

Pour info Ramzi avait battu à deux reprises Jordy smith lors de l'édition précédente du Ballito pro ce qui nous donne une idée claire de son potentiel.

 

Par Youssef Zerrad consultant Surf-report Maroc

             
Mots clés : ramzi boukhiam, wqs, ballito, jordy smith | Ce contenu a été lu 280 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs