Voyages - Découverte du Mascaret

Avec See Surf

- @oceansurfreport -

Au confluent de la Garonne et de la Dordogne, une vague créée sur les fleuves, premier flot de la marée montante, s’avance sur un front de 3 000 mètres avant d’arriver à l’île Cazaux. A cet endroit, l’embouchure du fleuve se rétrécit permettant ainsi de concentrer la force de la marée. Le Mascaret est né !

Comme vous l’avez sans doute vu sur les réseaux sociaux, hier nous étions avec la team See Surf pour surfer le mascaret à Saint Pardon. Une expérience unique vécue en kayak par Sébastien, Lou, Nicolas, Tadzio, Marco et Claudy. Après avoir vérifié les conditions, nous prenons la voiture avec Claudy vers 17h de Bordeaux pour être à l’heure pour le début du déferlement qui est prévu à 18H45 à Saint Pardon. On met le turbo et on arrive finalement sur place.

Non ou mal-voyant, la team de See Surf a opté pour cette première sortie mascaret pour le kayak afin de se familiariser avec les lieux et de faire un petit retour aux sources. Un peu d’histoire : Le mascaret a été pratiqué la première fois en France en 1967 par Joël Naud, en kayak sur la Garonne. Puis 1982 pour la Dordogne et la découverte de St-Pardon par Roger Marcel, en kayak lui aussi.

Arrivée sur les lieux l’ambiance est au beau fixe sur terre pendant les préparatifs. Ils seront six à prendre la vague en kayak et deux en wave jet. Les kayakistes seront accompagnés de locaux et d’amoureux de ce mascaret. Roger Marcel, premier homme à parcourir ce mascaret, fera parti de l’excursion. Aujourd’hui peu de monde s’est donné rendez-vous sur le mascaret. Malgré tout, des longboards, des SUP et même un bodyboard se joignent à la team See Surf pour cette vague du jour.

Le mascaret se forme dans des conditions très particulières : fort coefficient de marée, fleuve à gros débit, faible niveau d’eau, marée basse, le tout dans un estuaire large et peu profond. Les conditions étaient donc toutes réunies pour un beau mascaret. Il fallait seulement ne pas louper la vague.

A 18h25 tout le monde est à l’eau pour parcourir prêt de 3km pour rejoindre le peek. L’ambiance bat son plein à l’eau comme sur terre dans l’attente de l’arrivée de cette vague mythique. La team see surf, accompagnée par Claudy Robin et Tony Duponteil, est fin prête à vivre cette expérience unique. « Non, je n’ai pas eu peur ! » a déclaré Lou, 8 ans, à la sortie de l’eau.

Au loin, le bruit commence à se faire entendre, la Vague arrive. Il ne faut surtout pas la louper ! C’est parti, les kayakistes, les wave jets, les longboards et les SUP prennent la vague tous ensemble. La vague fait un peu moins d’un mètre et déferle sur plus de 3km avant d’arriver face à nous dans un bruit impressionnant. La majorité des riders sont encore sur la vague et vont continuer sur quelques mètres encore alors que certains doivent pagayer pour rejoindre le bord.

A la sortie de l’eau, tout le monde à le sourire ! Ils sont tous très content d’avoir pu vivre cette expérience exceptionnelle. « C’était énorme. On ne voit pas la vague mais le bruit est impressionnant. Tu sens le bateau se soulever et c’est parti. Contrairement à l’océan où tu surfes au mieux sur 150 mètres, là tu apprécies la distance parcourue. C’est à refaire ! » me dira Marc. Quelques minutes de ride pour un bonheur immense.

Après cette superbe expérience, tout le monde se retrouve au bar pour se remémorer se ride et partager une bière (ndlr : avec modération bien sûr). Il est 20H30, l’aventure est déjà terminée, il est temps de rentrer sur Bordeaux. Une chose est sure la prochaine fois, ça se fera en surf !

Créée en novembre 2012See Surf est une association qui a pour but des actions socio-sportives dans le développement d’un réseau d’entraide de personnes valides et non valides qui partagent les valeurs du surf. A l’aide de partenaires, de sponsors et de mécènes l’association organise aussi des initiations etdes actions événementielles dans le but de promouvoir et délivrer un message d’espoir afin que les personnes atteintes de handicapes puissent dépasser l’isolement créé par leur situation.

Merci à Serge Parinaud, photographe amateur pour les photos. Vous pouvez retrouver les photos du mascaret de Saint Pardon sur son site : www.sergioprd.fr

Pour en savoir plus sur le phénomène du mascaret, découvrez le livre d'Antony Colas : Mascaret, l'onde lunaire.

Mots clés : see surf, mascaret, kayak, saint pardon, dordogne, wave jet | Ce contenu a été lu 8379 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 25/08/2021
L'association d'entraide pour l'accès au surf des personnes mal ou non-voyantes continue de partager son message d'espoir.
Surf | Le 24/11/2020
Afin de préparer les journées d'initiation de la saison 2021, l'association a lancé une campagne de collecte de dons. Et elle a besoin de vous.