Surf - ''MOROCCO MADNESS'' : RAMZI BOUKHIAM, Dos aux murs pendant la tempĂȘte Epsilon

Pourquoi croit-on que l'herbe est toujours plus verte ailleurs ?

- @oceansurfreport -

L'influence de la tempĂȘte Epsilon, sa pression atmosphĂ©rique minimale proche de 945hPa, sa large zone d'influence et sa transition extratropicale explosive sur l'Atlantique Nord, ne s'est pas arrĂȘtĂ©e au dĂ©troit de Gibraltar. Si cet ex-ouragan de catĂ©gorie 3 qui s'est positionnĂ© Ă  mi-chemin entre la Mer du Labrador (Atlantique Nord-Ouest) et les cĂŽtes irlandaises a principalement concentrĂ© ses forces sur des vagues comme Mullaghmore (Irlande)Belharra (France) ou NazarĂ© (Portugal), il n'a pas pour autant dĂ©laissĂ© la cĂŽte Atlantique du Maroc.

La houle est rentrĂ©e sur le littoral marocain, rĂ©veillant comme rarement certains spots du royaume. ForcĂ©ment Ramzi Boukhiam, la fiertĂ© marocaine, Ă©tait dans le coup. Sur l'une des plus belles droites du pays, la lĂ©gende marocaine, dos aux murs, a enchaĂźnĂ© les barrels. 

Plus d'informations sur Surf-Report

RĂ©alisation : Amine Nader

Crédits :

Mustapha El Baz

Amine Nader

Mohamed El Hamzaoui




       
Mots clés : ramzi boukhiam, amine nader, mustapha el baz, mohamed el hamzaoui, surf, slab, maroc | Ce contenu a été lu 501 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs