Surf - ''La Mer en Héritage'' : l'histoire d'un marin pêcheur et surfeur bigouden

Viscéralement attaché à l'océan, Kelou Scuiller a construit son quotidien en restant à l'écoute des éléments et multiplie les activités pour profiter des plaisirs qu'offre l'horizon, au rythme des saisons.

- @oceansurfreport -

Raconter une histoire authentique, avec des personnages tout aussi sincères, c'est son crédo. Après avoir narré l'introspection forcée de Ian Fontaine, un surfeur finistérien bien connu de la scène nationale, dans le court-métrage "Jean Fon et l'horrible hernie"Mégane Murgia s'est attachée à retracer l'existence d'une autre personnalité du pays bigouden : Kelou Scuiller.

Dans "La mer en héritage", un film réalisé pour l'émission Littoral, le programme phare de France 3 Bretagne, la jeune réalisatrice originaire de Plonéour-Lanvern raconte le quotidien du jeune Breton originaire de Lesconil, un petit village de bord de mer.

Durant sa jeunesse, Kelou envisageait de travailler au contact des jeunes et s'est engagé dans la voie universitaire au travers d'une licence STAPS. Mais à mesure que le chemin de l'enseignement et de l'Éducation nationale se dessinait, les intentions professionnelles du Bigouden ont changé d'horizon.

Kelou a embrassé la carrière de marin pêcheur, sillonnant ainsi les fonds marins situés au large du Guilvinec en Finistère, premier port de pêche artisanal français. À 26 ans, il affirme avoir découvert un nouveau monde et appris un savoir-faire qui compte dans une région où la pêche occupe une place prépondérante au sein de l'économie et la culture locale.

Au fil du temps, Kelou a rapidement établi un lien entre son métier et le surf, qu'il pratique depuis plusieurs années. "Quand tu te mets à la recherche du poisson, tu traques, t'es un chasseur. Tu vas essayer de chercher en fonction de la météorologie, du temps qu'il fait, de quel endroit pourrait marcher. C'est la même chose avec les vagues. [...] Ce sont des instincts primaires."

Viscéralement attaché à l'océan, le Finistérien a construit son quotidien en restant à l'écoute des éléments et multiplie les activités pour profiter des plaisirs qu'offre l'horizon, au rythme des saisons. Dans ce documentaire, Kelou Scullier ouvre les portes d'un univers, le sien, et transmet son regard sur une étendue de richesses à conquérir.

Réalisation : Mégane Murgia
Images : Corentin Le Nédic
Son : Tudi Le Nédic 
Montage : Claude Le Gloux
Mixage : Tudi Le Nédic 
Étalonnage : Marcello Cilurz
Musique originale : Erwin Le Thellec & Tudi Le Nédic

    
Mots clés : reportage, finistère, bretagne, kelou scuiller, mégane murgia, pêche, pêcheur | Ce contenu a été lu 15971 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Mascaret | Le 09/02/2021
Ainsi qu'à celui des mascarets, qui y est intiment lié.